Pierre naturelle : 8 choses à savoir

Pour l'extérieur ou l'intérieur, choisir la pierre naturelle en guise de revêtement, c'est opter pour un matériau noble. Puisqu'il existe de multiples déclinaisons de pierre naturelle, toute la difficulté consiste alors à bien faire son choix pour obtenir l'aspect désiré.

Il existe quatre principaux types de pierres naturelles : granit, grès, quartzite ou pierre calcaire, chacune ayant ses spécificités. Une fois le type de pierre choisi, il vous faudra encore vous préoccuper du traitement et de la pose.

Voici nos 8 conseils si vous souhaitez utiliser la pierre naturelle chez vous.

Quel type de pierre choisir ?

Les pierres naturelles peuvent être :

  • brutes ou plus ou moins polies ;
  • calibrées ou non ;
  • régulières ou non :  certaines pièces peuvent se trouver en opus, c'est-à-dire des morceaux cassés de manière aléatoire ;
  • brillantes ou mates.

Elles peuvent se décliner dans des teintes allant du jaune au gris et du rose au beige.

Certaines, comme le granit, sont plus adaptées à un usage extérieur, d'autres plus tendres, comme la pierre calcaire, sont destinées à l'intérieur. Plus la pierre est compacte, moins elle est poreuse et donc indiquée pour une utilisation extérieure.

Lire l'article Ooreka

 

Le granit, dur et résistant

Le granit est une pierre cristallisée, chargée de quartz, issue des carrières du monde entier.

Très dur et parfaitement résistant à l'usure, à l'abrasion et aux rayures, le granit a un pouvoir d'absorption quasi nul. Il est donc parfaitement adapté à l'extérieur ou dans des pièces humides de la maison.

Le granit se trouve sous la forme de pavés, dallages ou encore de fontaines.

Lire l'article Ooreka

Le grès, facile à travailler

Le grès est une pierre ingélive, facile à scier et à travailler, qui peut se décliner en pavés, dallages ou opus incertum.

Il s'agit d'une roche sédimentaire issue de la consolidation d'un ancien sable et sa porosité est très variable selon sa provenance. Très robuste, elle est toute indiquée pour une utilisation à l'extérieur.

Couramment utilisé pour les terrasses, les allées et les bordures ou encore les habillages de cheminées, le grès représente une petite part des volumes extraits en France : 3 % proviennent des Vosges.

Lire l'article Ooreka

La pierre calcaire, la plus poreuse

La pierre calcaire est une roche sédimentaire qui se forme grâce à la consolidation de coquillages marins. Elle est donc très présente dans la nature.

Cette pierre, en général de couleur claire, peut arborer d'autres tonalités selon sa provenance, en fonction de sa teneur en argile, hématite ou en quartz. C'est aussi une roche très poreuse, donc peu résistante au gel. Mieux vaut donc la réserver à une utilisation intérieure.

Lire l'article Ooreka

Le quartzite, quasi-immuable

Cette roche siliceuse très dure, composée de grains de quartz soudés se retrouve souvent dans les rues de nos villes et villages, taillée en pierres de construction ou en pavés.

Le quartzite est l'une des roches les plus résistantes. Quels que soit les aléas du climat, cette pierre ne gèle pas et conservera toujours sa couleur d'origine, plutôt blanche, noire, grise ou beige.

Lire l'article Ooreka

Des pierres naturelles, à l'extérieur ou à l'intérieur

Pour être posées à l'extérieur, les pierres naturelles doivent être ingélives, c'est-à-dire disposer d'un pouvoir d'absorption d'eau de moins de 3 % pour pouvoir résister au gel.

En ce qui concerne les finitions :

  • Les finitions rugueuses sont prescrites à l'extérieur car la surface est naturellement antidérapante.
  • Les finitions lisses, polies ou adoucies, sont plutôt recommandées à l'intérieur, car l'entretien est facilité.
Lire l'article Ooreka

Et pour la pose ?

Chaque carreau étant unique, il faut bien les mélanger avant la pose qui doit s'effectuer à une température de 5° C minimum.

À l'intérieur

Les pierres naturelles peuvent être posées au mortier selon la méthode traditionnelle. Il est primordial d'utiliser une colle ou un mortier-colle adapté au type de pierre naturelle choisi. Les fabricants précisent ce critère sur leurs produits.

Ce mode de pose ne convient pas si vous souhaitez installer un chauffage par le sol. Dans ce cas, il est possible de coller les pierres sur une chape sèche avec un treillis armé.

À l'extérieur

L'un des points à ne pas oublier lors d'une pose en extérieur est l'évacuation des eaux pluviales. Pour en tenir compte, la pose doit se faire en observant une légère pente.

Pensez aussi aux joints de dilatation pour les surfaces supérieures à 20 m².

Traitement et entretien des pierres

Pour éviter les taches sur les pierres naturelles, l'application d'un produit hydrofuge est fortement recommandée. A l'extérieur, cela permet d'améliorer la résistance des pierres, à condition de le renouveler tous les quatre ans environ.

Afin de préserver le traitement, il est conseillé de ne pas utiliser de nettoyeur-vapeur qui risque de l'endommager. De même, à l'extérieur, les nettoyeurs à haute pression sont à manier avec précaution. Évitez aussi les produits acides ou agressifs.

En général, savon noir, bicarbonate de soude, lessive vaisselle et un simple balai microfibres suffisent à un entretien courant. Il existe également des nettoyants spécifiques, pour venir à bout des taches les plus rebelles.

Lire l'article Ooreka

Ooreka vous en dit plus

Maintenant que vous êtes calé sur l'utilisation de la pierre naturelle pour construire ou décorer chez vous, reste à déterminer comment vous y prendre ! Heureusement, on a quelques conseils à vous donner :

40 plans de maison

40 plans de maison : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour aménager intérieur et extérieur
  • 40 plans de maison illustrés et commentés
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Pierre

Sommaire