Les matériaux écologiques sont composés pour la plupart de matières se trouvant dans la nature. Ils préservent l'environnement et permettent une réduction des déchets, à la fois sur le chantier mais aussi en fin de vie grâce au recyclage.

Dans votre logement, vous êtes en contact permanent avec certains matériaux, comme les peintures ou les revêtements de sol. Il faut donc apporter un soin tout particulier à leur choix. Un matériau écologique ne doit contenir aucun composant dégageant des substances toxiques (telles que le formaldéhyde ou les COV) afin de garantir votre santé.

Les matériaux écologiques sont désormais présents dans la construction, dans les systèmes d'isolation mais également en décoration. Il n'est pas toujours facile de s'y retrouver parmi toutes ces nouvelles propositions. Voici 10 exemples de matériaux écolo à consommer sans modération !

Tout en béton, mais de chanvre

Le béton de chanvre est utilisé dans la construction de nombreux éléments :

  • des maisons ;
  • des murs ;
  • des cloisons ;
  • des dalles à recouvrir ensuite d'un plancher de bois, par exemple.

Il est obtenu à partir de bois de chanvre, d'un granulat léger, de chènevotte microporeuse qui lui confère ses performances thermiques et de liant naturel comme la chaux.

Le béton de chanvre promet :

  • une très bonne élasticité :
  • une perméabilité à la vapeur d'eau ;
  • une bonne absorption acoustique ;
  • un confort d'été qui satisfait pleinement aux nouvelles réglementations thermiques.
Lire l'article Ooreka

La brique monomur a le vent en poupe

La brique monomur est de plus en plus utilisée dans les constructions neuves car elle isole bien mieux qu'un parpaing ou une simple brique en terre cuite.

Sa différence avec la brique en terre cuite est que, lors de la cuisson de l'argile, sont ajoutées des microbilles qui fondent et augmentent considérablement la quantité d'air contenu dans la brique, d'où des performances thermiques et phoniques plus élevées.

Lire l'article Ooreka

80 % d'air pour les parpaings en béton cellulaire

Les parpaings en béton cellulaire sont fabriqués à partir de ciment, de chaux, de gypse, de sable et d'aluminium. Une fois mélangés, ces différents ingrédients confèrent aux parpaings leurs qualités microporeuses.

Ils contiennent 80 % d'air et sont donc légers, faciles à poser et parfaitement isolants. Leurs composants naturels en font des produits intrinsèquement non polluants.

Lire l'article Ooreka

Le parpaing en bois, 100 % naturel

Esthétiquement, le parpaing en bois ressemble à celui en béton mais il est cinq fois plus léger et 100 % naturel. C'est un produit récent, apparu après les grosses tempêtes de 1999, qui a permis d'utiliser les bois de rebut.

Il est débité directement sur l'arbre, sans ajout de colle et façonné comme le parpaing en béton sur 4 faces, traités sur les chants et aux extrémités.

Il présente de nombreuses qualités.

  • Il est très facile à poser : quelques vis et clous suffisent.
  • Il présente de bonnes qualités d'isolation thermique et acoustique.
  • L'action régulatrice du bois évite les problèmes d'humidité et de condensation.
  • Sa résistance aux charges et au feu est très bonne.
Lire l'article Ooreka

Isoler avec la laine de chanvre

Un matériau qui enferme l'air entre ses fibres et ses cellules possède de très bonnes performances thermiques. C'est le cas de la laine de chanvre qui est de plus en plus utilisée, notamment pour les maisons BBC (Bâtiment Basse Consommation).

La laine de chanvre est un excellent produit :

  • elle est 100 % naturelle, légère, solide et résistante ;
  • elle est facile à mettre en œuvre ;
  • la laine de chanvre est aussi un répulsif naturel contre les rongeurs.

Son prix est de 3 à 4 fois plus élevé que la laine de verre ou la laine de roche mais elle a l'avantage de très bien résister à l'humidité, contrairement à la laine de verre. De plus, elle peut être facilement recyclé en fin de vie.

Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

La ouate de cellulose mise sur le papier

La ouate de cellulose est fabriquée à partir de journaux et de papiers recyclés, traités pour les rendre ininflammables et antifongiques. Elle doit également recevoir un traitement anti-moisissures car ses deux défauts sont sa sensibilité à l'humidité ainsi qu'au tassement.

En revanche, elle n'attire pas les nuisibles car elle est d'office traitée au sels de Bore ou à l'hydroxyde d'aluminium. Par ailleurs, elle possède une bonne résistance thermique.

Commercialisée le plus souvent en vrac, elle se pose par épandage ou par insufflation mécanique. Elle peut aussi se présenter sous forme de panneaux mais elle est alors liée à des fibres de polypropylène ou polyéthylène qui lui ôtent un peu de son côté écologique.

Lire l'article Ooreka

La laine de coton ou de lin, anti-allergique

La laine de coton est composée de 80 % de fibres provenant de coton industriel recyclé et de 20% de fibres en polyester, ce qui minimise les risques d'allergie.

Elle se présente sous plusieurs formes : en rouleaux, en panneaux ou en vrac.

Elle possède de nombreuses qualités :

  • elle a un très haut pouvoir thermique et phonique ;
  • elle est traitée contre les moisissures, les insectes xylophages et les acariens.
  • elle n'est pas toxique,

Elle se révèle toutefois plus onéreuse que la laine de chanvre.

La laine de lin, quant à elle, est fabriquée à partir de fibres non employées par l'industrie textile ou de vêtements usagés recyclés. Elle peut absorber jusqu'à 10 fois son poids en eau sans que l'on observe une quelconque dégradation. Mais elle doit quand même recevoir un traitement afin de prévenir le développement de moisissures.

La laine de lin est commercialisée sous forme de panneaux, de feutres ou de rouleaux qui facilitent la pose de l'isolation.

Elle possède, elle aussi, de nombreuses qualités :

  • elle possède un excellent coefficient de conductivité thermique et phonique ;
  • elle est recyclable et anti-allergie.
Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

Le liège, un très bon isolant

L'écorce de liège est réduite en grains puis est agglomérée pour former un très bon isolant. Le liège est imputrescible, résiste bien aux insectes et aux rongeurs, ainsi qu'à l'humidité et au feu.

Promettant de bonnes qualités d'isolation thermiques et phoniques, le liège est cependant utilisé en quantité limité car il revient vite cher : il faut compter entre 13 et 18 € le panneau de 40 ou 50 cm.

Lire l'article Ooreka

Les revêtements de sols les plus écologiques

Les sols en bambou possèdent une grande résistance et une bonne souplesse. Les parquets en bambou peuvent être naturels ou vernis et résistent bien à l'humidité et aux moisissures. L'avantage est que l'on peut fabriquer ces sols avec une plante qui pousse vite, sans mettre en danger l'écosystème.

Le linoléum revient en force pour son aspect particulièrement écologique. Composé d'huile de lin, de bois, de liège et de pigments malaxés puis pressés dans une toile de jute, il est entièrement naturel. Résistant, facile d'entretien, sain et anti-bactérien, il s'invite de plus en plus souvent dans le milieu médical.

Que penser du coco, du sisal et du jonc de mer ?

  • Les fibres de coco proviennent de la noix de coco, sont traitées puis tissées à la main. Le sol en coco reste un peu raide mais est très résistant.
  • Les fibres du sisal sont extraites de l'agave, une plante qui lui permet d'absorber l'humidité dans les pièces dans lesquelles il est posé.
  • Le jonc de mer est peu sensible aux salissures mais comme ses fibres proviennent des milieux humides, il faut éviter de le poser dans les endroits trop secs afin d'éviter de casser les fibres du revêtement.
Lire l'article Ooreka

De nouvelles peintures plus saines

Les composants des nouvelles peintures ont été reformulés pour mieux laisser respirer les murs et les occupants des logements. Les solvants et les COV (Composés Organiques Volatils) ont été abandonnés car jugés trop toxiques pour les personnes mais aussi pour leurs effets néfastes pour l'atmosphère.

Les peintures à l'eau tiennent le haut du pavé et c'est l'eau qui est le solvant principal. Mais certains pigments peuvent aussi être nocifs à cause des métaux lourds qu'ils contiennent. C'est pour cette raison qu'il est préférable d'opter pour des peintures naturelles utilisant des composés non chimiques, certifiées Ecolabel Européen ou NF Environnement.

Les peintures naturelles sont fabriquées à partir d'huile de lin, de ricin, de soja, de cellulose, de craie, de gomme naturelle et de caséine. Il existe également des peintures à la chaux ou à l'argile.

Le problème se pose également pour les lasures et vernis : ils sont désormais formulés à partir de cire d'abeille ou encore d'agrumes pour les bois extérieurs.

Des matériaux écologiques plutôt délaissés

La construction avec des bottes de paille est encore peu commune. Ce matériau écologique et économique est pourtant un bon isolant mais il suscite quelques réticences : problèmes d'épaisseur en isolation et de pérennité. Et pourtant, associé au bois et notamment aux ossatures en bois, la paille peut vite gagner ses lettres de noblesse.

La laine de mouton est commercialisée lavée au savon et à la soude mais il faut ensuite la traiter avec un produit anti-mites qui a tendance à lui faire perdre de son efficacité en termes d'isolation. Brute, non lavée, la laine est protégée naturellement grâce au suint du mouton. Seul hic, ce suint dégage une forte odeur, qui certes, disparaît avec le temps réduisant aussi la résistance aux attaques des insectes ! À déconseiller en isolation de toiture.

La brique silico-calcaire, mélange de calcaire, de sable siliceux, de chaux et d'eau, est surtout connue en Allemagne et aux Pays-Bas, là où sont installés les principaux fabricants. Ce produit de construction naturel, possédant de bonnes propriétés phoniques et une grande résistance au feu, a peut-être du mal à percer en France du fait de sa provenance.

Lire l'article Ooreka

Ooreka vous en dit plus

Vous connaissez désormais 10 matériaux écologiques pour mener vos travaux avec des matières saines, respectueuses de l'environnement et efficaces !

Pour aller plus loin consultez gratuitement notre guide 40 plans de maison dans lequel vous trouverez nos articles traitant des matériaux écologiques pour construire une maison 100 % naturelle !

40 plans de maison

40 plans de maison : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour aménager intérieur et extérieur
  • 40 plans de maison illustrés et commentés
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Comparatif

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider