Chauffage collectif électrique par plancher chauffant - Changement de système

Question détaillée

Question posée le 17/11/2017 par Ifick

Bonjour,

Contexte :

Une copropriété est en chauffage collectif électrique par plancher chauffant en tant que chauffage de base et radiateurs électriques individuels pour le chauffage d'appoint.

Le système de base étant défaillant, la copropriété souhaite changer de système de chauffage.

Est-ce qu'il y aurait un intérêt d'étudier un passage à un système de chauffage collectif par chaudière gaz/fioul ?

Etant donné que cela nécessiterai la création d'une chaufferie complète, des tuyauteries associées et l'achat de nouveaux radiateurs, il me semble que la solution la plus adaptée pour la résidence est de passer à un système totalement individuel, alimenté par les radiateurs électriques déjà présents en logement.

Quels seraient les implications d'un tel changement ? Doit-on modifier le niveau d'ampérage des colonnes ERDF par exemple ?

A combien peut on estimer les investissements pour changer de système ? (Il s'agit ici d'un bâtiment à 18 logements (environ 1650m² hab))

En vous remerciant,

Signaler cette question

4 réponses d'expert

Réponse envoyée le 17/11/2017 par alain37

Bonjour
Etes que votre immeuble est bien isolé
Déjà commencer a travailler sur l'isolation et faite faire plusieurs devis sur différents types de chauffage mais je pense que le remplacement de vos convecteurs par des convecteurs ou inertie vous coûterons le moins cher.
Cordialement

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 18/11/2017 par yves bouxirot

Bonjour,
dépendant du niveau d'isolation de votre immeuble, un audit énergétique vous permettrait de dégager plusieurs options : soit changer de mode de chauffage en restant sur de l'électrique mais en isolant l'enveloppe, soit passer sur du gaz s'il passe à proximité de l'immeuble. Dans tous les cas, l'énergie la moins chère étant celle qu'on ne consomme pas, je vous recommande de faire vérifier votre isolation (murs, planchers haut et bas, fenêtres, étanchéité à l'air) et de la renforcer au besoin.
Pour info, le kWh de gaz naturel coûte 3 fois moins cher que celui d'électricité...
Cdlt

Signaler cette réponse
2

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 18/11/2017 par Banzaï

Bonjour
Je pense que le postulat de départ n° 1 serait d'oublier le chauffage électrique dont le seul avantage est le faible cout d'achat + installation. Le n° 2 sera de vérifier / améliorer l'isolation.
Si le gaz de ville passe par chez vous, je pense que le choix est vite fait ... mais je reconnais que le chantier d'installation des radiateurs va être conséquent.
Avec la quasi obligation des prises 32 A dans les appartements, je pense que le dimensionnement des colonnes devraient être OK. Mais il n'y que le jugement sur place qui peut nous renseigner.
La majorité des disjoncteurs EDF installés ont une capacité max de 60 A en mono ... les lignes sont donc adaptées en conséquence.
Cordialement

Signaler cette réponse
2

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 19/11/2017 par JOSEPH

chauffage collectif électrique? c'est du jamais vu...
il est probable qu'envisager un renforcement de l'isolation thermique ne couterait pas plus cher que l'installation d'un nouveau système collectif.
une solution moins ambitieuse comme l'utilisation de l'air extrait sur pompe à chaleur pour générer de l'air chaud pourrait suffire. faire faire un audit .

Signaler cette réponse
2

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !