Sommaire

Dans la construction d'une maison, le gros œuvre comprend les fondations, l'assainissement, le soubassement, l'élévation des murs, la charpente, la toiture et les menuiseries extérieures.

Les trois types de soubassement d'une maison

Une fois les fondations coulées, on réalise le soubassement. Il existe trois sortes de soubassements :

  • Le hérisson : le sol du rez-de-chaussée de la maison repose directement sur les fondations.
  • Le vide sanitaire : un espace d'au moins 20 cm est conservé entre les fondations et le sol du rez-de-chaussée.
  • Le sous-sol.

 

Soubassement : le hérisson

Le sol naturel, préalablement décapé, est recouvert de pierres compactées puis d'une dalle comportant un treillis métallique. On place ensuite un film plastique afin d'éviter les remontées d'humidité, ce qui est essentiel pour assurer l'isolation de la maison.

C'est la solution de soubassement la meilleure marché. Cependant, elle ne convient pas à tous les terrains puisqu'elle exige un sol plat.

Lire l'article Ooreka

Soubassement maison : le vide sanitaire

L'espace d'au moins entre les fondations et le sol du rez-de-chaussée est généralement constitué par un soubassement d'au moins deux rangs de parpaings ou d'un béton hydrofugé.

Au-dessus du vide sanitaire, le plancher de la maison est constitué de poutrelles en béton armé et de hourdis (en polystyrène, plastique ou ciment), surmontés d'une dalle de compression en béton armé d'un treillis soudé. Il est possible et recommandé d'isoler toute la surface de cette dalle pour éviter les remontées d'humidité.

Le vide sanitaire est le bon type de soubassement pour éviter les ruissellements et inondations de pluie. De plus, le vide sanitaire permet de construire une maison sur un terrain en pente, sans avoir à creuser le sol de manière importante.

On compte un surcoût de 30 €/m² par rapport à un hérisson.

Soubassement : le sous-sol

C'est un étage supplémentaire conçu dans les plans, qui est creusé dans le sol naturel. On le destine généralement à accueillir un garage, un atelier ou une buanderie. C'est donc une véritable valeur ajoutée à la maison.

En revanche, le drainage doit être rigoureusement étudié afin d'éviter les inondations. En outre, sur un sol plat, l'accès au sous-sol aménagé en garage nécessitera la création d'une pente, ce qui peut modifier l'esthétique du jardin.

Enfin, le sous-sol est plus cher à mettre en œuvre : il entraîne un surcoût de 160 €/m² par rapport à un hérisson.

Lire l'article Ooreka
40 plans de maison

40 plans de maison : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour aménager intérieur et extérieur
  • 40 plans de maison illustrés et commentés
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Gros œuvre

Sommaire