Revêtement des murs de la maison

Écrit par les experts Ooreka

Le choix du revêtement des murs intérieurs participe largement à la décoration de la maison, comme les revêtements de sol. Selon les pièces et l'esthétique souhaitée, on adoptera la peinture, le papier peint ou les lambris.

Revêtement des murs : peinture

Dans le cadre de travaux de construction ou de rénovation, il n'est pas toujours facile de savoir quels murs peuvent être percés ou cassés, où installer une nouvelle cloison, de quelle façon réparer un ancien mur ou quel revêtement choisir pour un mur...

La peinture est la solution la plus facile à mettre en œuvre. Accessible aux petits budgets, elle est idéale pour une décoration sobre et contemporaine. Autre atout : la multiplicité des nuances.

On trouve trois types de finition : mate, brillante, satinée.

Deux types de peinture existent.

Les peintures à l'huile (glycéro)


  • Avantages : résistantes à l'humidité, conviennent la salle de bain, cuisine ou les pièces à fort passage.
  • Inconvénients : assez longues à sécher, contiennent des solvants, dégagent une odeur forte, peu écologiques.

Les peintures à l'eau (acryliques)

  • Avantages : s'adaptent à tous les supports, sèchent rapidement, sont sans odeur, permettent le nettoyage des outils à l'eau, sont plus écologiques car sans solvants.
  • Inconvénients : résistent mal à l'humidité, nécessité d'une sous-couche.

Revêtement des murs : papier peint

Revêtement mural traditionnel, il connaît un retour en faveur dans la décoration. Le papier peint peut s'utiliser seul ou en complément, avec des murs peints, pour un effet graphique.

Il existe trois types de papier peint :

  • Les prêts à poser : parfaits pour des murs neufs, ces papiers offrent une large gamme de choix (gaufrés, lisse, vinyle, velours, métallisés, composés de fibres tissées ou végétales, imitation crépi, pierre, etc.).
  • Les prêts à peindre : plutôt adaptés aux murs anciens ou à rénover. Ils sont généralement blancs, faciles à poser et à peindre ou pour une décoration sans raccord. Ces papiers sont moins chers mais aussi moins intéressants pour une construction neuve.
  • L'intissé : cette nouvelle génération de papier peint permet une pose simplifiée. Il suffit d'appliquer une colle sur le mur, de placer le lé puis d'araser pour bien le fixer. Cette amélioration a un prix : plus 10 %, par rapport à un rouleau classique.

Selon les pièces de la maison (humidité, fréquentation), on veillera à adapter son papier peint. Les papiers lisses sont les plus résistants, au contraire des papiers gaufrés et granuleux qui peuvent se détériorer s'ils sont trop approchés.

À noter : on veillera toujours à acheter des rouleaux issus du même lot, afin d'éviter les différences de nuance.

Prix : À partir de 1,50 €/rouleau environ, jusqu'à plus de 40 € pour un papier haut de gamme.

Revêtement des murs : les lambris

Le plus souvent proposé en bois, le lambris existe aussi en PVC ou en panneaux sur support d'aggloméré. Il est une solution pratique lorsque l'on souhaite agrémenter sa décoration de façon visible et rapide.

On trouve trois types de lambris :

  • Le lambris bois : Les lames de lambris bois existent en différentes longueurs et largeurs, mais les lames larges sont aujourd'hui plébiscitées. L'essence de bois s'envisage en fonction de la pièce de destination : une pièce humide nécessite un bois capable de supporter l'humidité (bois exotiques comme le teck, le bangkiraï), tandis que le freine et le sapin blanc s'intégreront dans une pièce à l'inspiration contemporaine. Au contraire, le chêne donne une ambiance « chalet » plus traditionnelle.
  • Le lambris PVC : Très facile d'entretien, ce type de lambris est imputrescible et dispose donc d'une excellente durabilité. Il est décliné dans de nombreuses nuances et motifs et peut imiter différents matériaux, y compris le bois. Un bon compromis, lorsque l'on souhaite décorer une pièce humide telle que la salle de bain, à moindre coût. Les lames (longueur de 2,50 à 2,70 m et largeur de 10 à 37,5 cm) permettent une pose murale sans raccord.
  • Les lambris déco revêtus : Sur support de panneau de particules ou panneau de fibres, ce type de lambris prêt-à-poser est recouvert de papier mélaminé. Il propose des décors reproduisant le plus souvent l'aspect et les nuances du bois pour un tarif moindre. Les lames sont disponibles dans une longueur de 2,60 m ou 1,28 m. Elles permettent une pose sans raccord aux murs ou plafond, selon votre envie.

La pose des lambris, quels qu'ils soient, est assez simple. Le plus souvent conçues en prêt-à-poser, les lames sont dotées d'un système de « click » pour un meilleur emboîtement.

À noter : Pour déterminer le nombre de lames nécessaires, on calcule la surface à couvrir en retirant celle des portes et fenêtres.

Pour des lambris en bois, il est utile de laisser les lames 48 heures dans la pièce où elles seront posées afin de les laisser s'adapter à la température ambiante.

Afin d'éviter les différences de nuances entre les lots, mélangez les lames de plusieurs paquets lors de la pose.

Prix : Le PVC et les lambris revêtus sont les moins chers (à partir de 10 € les 2,6 m²). Le bois massif peut atteindre les 40 € pour une même surface.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !