La plomberie et l'installation sanitaire de la maison

Écrit par les experts Ooreka

Après le gros œuvre, le second œuvre finalise la construction de la maison avec : l'isolation, les revêtements extérieurs, les cloisons intérieures, les menuiseries intérieures, l'escalier, l'électricité, la plomberie, le chauffage et la climatisation.

L'installation sanitaire de la maison concerne l'arrivée d'eau depuis le réseau de ville, le chauffage de cette eau pour son usage domestique, et l'évacuation des eaux usagées.

Un particulier peut réaliser lui-même sa plomberie s'il est bon bricoleur. Dans ce cas, il peut être utile de faire vérifier son installation sanitaire par un plombier.

Plomberie : préparer l'installation sanitaire

Tout sur la réparation de la tuyauterie

Pour mettre en place le réseau sanitaire, on commence par placer la fosse dans le trou prévu lors du creusage des fondations. Elle est ensuite remplie d'eau aux trois quarts, afin d'éviter tout débordement par temps de pluie.

Les tranchées menant à la maison sont également creusées au préalable.

La fosse est ensuite raccordée au vide sanitaire. Avant la mise en route de l'installation et la fermeture des tranchées, les travaux doivent recevoir la validation du service sanitaire de la mairie, qui vérifiera la conformité avec le plan ayant reçu le permis de construire. On peut alors finaliser la mise en route des sanitaires.

Le plan de l'installation sanitaire de la maison

L'installation de la plomberie est définie selon un plan précis. Ce plan peut être de deux types :

  • La pieuvre : chaque appareil est relié à la nourrice, tube permettant de raccorder plusieurs tuyaux, par une canalisation indépendante. Ce système est le plus simple, demande moins de raccords mais utilise plus de longueur de tuyaux.
  • Le repiquage : la nourrice initiale alimente, grâce à une colonne montante, plusieurs nourrices secondaires placées à chaque étage du bâtiment. Un robinet d'arrêt est placé avant chacune de ces nourrices secondaires. On privilégie ce système dans les maisons à plusieurs étages.

Plomberie : l'eau chaude sanitaire

L'eau chaude sanitaire (ECS) est utilisée dans la cuisine et les salles de bain. Elle est produite par un chauffe-eau indépendant ou par un ballon d'eau chaude raccordé à une chaudière.

Le chauffe-eau peut fonctionner à l'électricité, au gaz, au bois ou à l'énergie solaire. La première solution est de loin la plus répandue.

La tuyauterie

La tuyauterie peut être principalement en acier, cuivre ou PVC.

  • Tuyaux en acier : matériau conçu pour résister aux agressions chimiques et mécaniques.
  • Tuyaux en cuivre : bonnes propriétés mécaniques, solide, résistant à la corrosion.
  • Tuyaux en PVC : résistant, un tuyau PVC se coupe facilement avec une scie à métaux si l'on souhaite l'adapter à une installation.

Plomberie : le compteur d'eau

Un compteur d'eau est très utile, puisqu'il permet, outre le relevé des consommations, de traquer les éventuelles fuites.

On se procurera le compteur chez un plombier, un fabricant ou encore en s'adressant à une société spécialisée sur le conseil du service des eaux de sa commune. Ce compteur pourra être loué ou acheté.

L'achat est la solution la plus intéressante financièrement, cependant la location est plus largement adoptée. Elle assure en effet l'entretien et le remplacement des compteurs au fil de l'abonnement.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !