La climatisation de la maison

Écrit par les experts Ooreka

Après le gros œuvre, le second œuvre finalise la construction de la maison avec : l'isolation, les revêtements extérieurs, les cloisons intérieures, les menuiseries intérieures, l'escalier, l'électricité, la plomberie, le chauffage et la climatisation.

La climatisation est une installation judicieuse pour maintenir une température intérieure agréable, tout au long de l'année. Prévoir la climatisation dès le chantier de construction permet de faire des économies non négligeables pour un tel chantier.

climatiseur monobloc mobile White and Brown

Climatisation : les différents types d'appareils

Il existe différents types de climatisation, selon les attentes, l'espace disponible et le budget :

  • Monobloc : formé d'une seule unité, cet appareil d'appoint est parfait pour les petits espaces. On le trouve en trois versions : mobile, fixe et windows (encastré dans la fenêtre).
  • Split : plus puissants et robustes que les monoblocs, ils peuvent être proposés en mono split (une unité extérieure et une unité intérieure) ou multisplit (une unité extérieure et plusieurs unités intérieures pour plusieurs pièces).

Et différents types d'émetteurs :

  • Mural : facile à poser, il est esthétique et peu encombrant.
  • Console : posée au sol ou fixée en bas du mur, elle peut être à simple ou à double flux.
  • Gainable : le réseau de gaines, raccordant les unités intérieures entre elles puis à l'unité extérieure, est entièrement dissimulé dans le plafond. Seules les grilles sont visibles.

Climatisation : les points à étudier

Avant d'acquérir une climatisation, il convient de réfléchir à différents points afin de choisir le modèle adéquat.

Climatisation réversible

Certains systèmes permettent de rafraîchir en été mais aussi de chauffer durant l'hiver. Cependant, une climatisation de ce type ne saurait se substituer à un chauffage à part entière. Son utilisation sera intéressante en appoint.

Technologie Inverter

La technologie Inverter permet de faire fonctionner l'appareil en permanence. De plus, elle module la vitesse ainsi que la puissance du système en fonction des températures extérieures et des besoins. Elle permet d'économiser jusqu'à 25 % d'énergie.

Bruit

La technologie a permis de réduire le niveau sonore des appareils de climatisation de façon nette. Un bon climatiseur affiche un niveau sonore inférieur à 30 dB. On le choisira de préférence labellisé EUROVENT. Il existe également une option silence : la climatisation fonctionne alors quasiment sans bruit.

Qualité de l'air

Contrairement aux idées reçues, la climatisation améliore la qualité de l'air, grâce son filtre. La qualité de la filtration est variable selon les modèles et requiert un bon entretien du climatiseur.

Courant d'air

Une climatisation mal installée peut générer des courants d'air froid. L'air froid se dirige vers le plafond puis redescend. Une bonne installation permet de mieux mélanger air froid et air de la pièce. Il est donc préférable de passer par un professionnel pour une installation optimale.

Puissance

Un climatiseur augmente la consommation d'électricité pour une pièce de 15 à 25 % selon l'utilisation. Si l'appareil n'est pas suffisamment puissant, il marchera en surrégime. Résultat : une forte consommation d'électricité pour un résultat insatisfaisant. Au contraire, un climatiseur surdimensionné n'alourdira pas beaucoup la facture d'électricité mais sera inutilement cher à l'achat. Un bilan thermique gratuit peut être réalisé par un professionnel, pour évaluer la puissance à adopter.

Installer sa climatisation

Il est possible d'installer sa climatisation soi-même. Toutefois, il s'agit d'un matériel assez complexe : il est donc impératif de maîtriser son fonctionnement et sa mise en marche ! Sa durée de vie et ses performances dépendent de la qualité de son installation.

Pour plus de sûreté, le recours à un professionnel est conseillé. Vérifiez qu'il possède bien son attestation de capacité : il s'agit d'une autorisation pour les entreprises leur permettant d'acheter, mettre en service et dépanner des installations contenant du fluide frigorigène comme les climatiseurs ou pompes à chaleur.

Débit d'air

D'un point de vue technique, en plus de la puissance nécessaire, il faut vérifier notamment l'aspect aéraulique. Le débit de soufflage doit permettre un taux de brassage compris entre 5 et 10 volumes par heure. Sans ça, soit votre pièce n'aura pas une température homogène, soit la vitesse d'air sera trop importante et générera de l'inconfort. 

Par exemple : si vous souhaitez climatiser une pièce d'environ 50 m³, pour que votre taux de brassage soit compris entre 5 et 10 vol/h, l'unité intérieure doit avoir un débit de soufflage compris entre 250 et 500 m³/h.

La mise en service

La mise en service doit, selon l'article R. 543-84 du Code de l'environnement, être réalisée par un professionnel disposant de l'attestation de capacité prévue à l'article R. 543-99.

La vente de climatiseur préchargé en fluide frigorigène est réservée aux professionnels ou aux particuliers ayant conclu un accord de mise en service par un professionnel disposant des attestations nécessaires. Lors de cette mise en service, le professionnel doit vérifier :

  • le bon raccordement des unités (électrique et fluidique) ;
  • réaliser les dudgeons ;
  • contrôler l'étanchéité de l'ensemble ;
  • vider l'air présent dans les tuyauteries (tirage au vide) ;
  • ouvrir les vannes de l'unité extérieure contenant le fluide frigorigène.

Un appoint de charge peut être nécessaire en fonction des longueurs de tubes. Pour finir, il vérifie le parfait fonctionnement de l'installation, puis vous remet une fiche de mise en service Cerfa 15497-01. Si vous avez acheté vous-même le climatiseur préchargé, il vous remet également le Cerfa 15498-02.

Entretien et sécurité de la climatisation domestique

Un climatiseur est un appareil électrique contenant du fluide frigorigène (nocif pour l'environnement). Une mauvaise installation ou le non-respect des règles de sécurité peut entraîner des risques. Il faut donc lui assurer un entretien régulier.

Ces équipements contiennent donc un gaz à effet de serre réglementé au niveau national et européen par l'arrêté du 29 février 2016, mais aussi au niveau international par le protocole de Kyoto. Afin de limiter les émissions de gaz à effet de serre, il a été décidé d'imposer un contrôle d'étanchéité périodique visant à réduire les fuites sur les climatiseurs. La périodicité des contrôles dépend de la quantité de fluide de l'appareil.

Prix d'une climatisation pour la maison

Voici un tableau récapitulatif qui vous donnera une idée des prix des différents climatiseurs, en fonction de leur puissance et de leurs caractéristiques.

Prix pour 4 pièces
Puissance Monobloc Monosplit Multisplit
1 500-2 500 W (pièce <20 m²) 450-650 € 300-800 € 1 800-2 000 €
2 500-3 500 W (pièce >20 m²) 600-750 € 600-1 000 € 2 500-3 500 €
>3 500 W (pièce >30 m²) 1 800-2 000 € 2 500-3 500 € 3 000-5 000 €

Remarque : les systèmes de climatisation réversible, au même titre que les pompes à chaleur air/air, n'ouvrent pas accès aux différentes aides de l'État. Pour bénéficier du crédit d'impôt, de l'éco-prêt à taux zéro, ou de la TVA à 5,5 %, il faut passer sur une pompe à chaleur de type air/eau ou eau/eau respectant un seuil de performance et installée par un professionnel RGE.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !