Sommaire

Dans la construction d'une maison, le gros œuvre comprend les fondations, l'assainissement, le soubassement, l'élévation des murs, la charpente, la toiture et les menuiseries extérieures.

L'assainissement est la collecte, le stockage et l'épuration des eaux usées de la maison individuelle. Il doit être pris en compte assez tôt dans le chantier pour une installation optimale.

L'assainissement de la maison individuelle est l'évacuation des eaux usées

Les eaux usées sont les eaux ménagères (ou eaux grises, qui proviennent de la cuisine et de la salle de bain) et les eaux vannes (ou eaux noires, qui proviennent des WC).

L'assainissement ne concerne pas les eaux pluviales, qu'elles proviennent de la toiture ou du ruissellement au sol. Les eaux pluviales peuvent être récupérées, et doivent absolument être prises en compte dans les régions humides.

On distingue deux types de drainage qui permettent de lutter contre l'humidité due aux remontées capillaires, à la pression hydrostatique ou aux infiltrations d'eau.

Visitez notre site spécialisé sur la récupération des eaux de pluie

Pour traiter les eaux usées, deux solutions existent :

  • l'assainissement collectif, par le tout-à-l'égout,
  • l'assainissement individuel (ou non collectif, ou autonome), avec une fosse septique.

Le choix de l'un ou de l'autre système d'assainissement pour la maison individuelle dépend du « zonage d'assainissement ». Les communes doivent en effet mettre en place des SPANC (service public d'assainissement non collectif), qui déterminent les zones d'assainissement collectif et celles d'assainissement individuel. Votre choix sera donc déterminé par l'emplacement de votre maison.

 

L'assainissement collectif, ou tout-à-l'égout

Si la commune a posé un réseau d'assainissement collectif, le raccordement à ce réseau est à la charge du propriétaire de la maison.

Si votre maison est plus basse que le réseau, vous devrez installer une pompe de relevage. Son achat, sa consommation d'énergie et son entretien seront à votre charge.

De plus, le propriétaire devra payer une redevance d'assainissement.

L'assainissement individuel, ou fosse septique

L'assainissement individuel (appelé aussi non collectif ou autonome) concerne principalement les maisons dans les endroits où l'habitat est dispersé.

L'assainissement de la maison se fait de façon naturelle, dans la terre, par une fosse septique.

Le SPANC (service public d'assainissement non collectif) délimite un zonage en fonction de la densité de l'habitat et de la nature des sols. Sur cette base, l'installation d'assainissement individuel doit être pensée pour éviter au maximum les nuisances pour la maison. La fosse septique sera donc positionnée assez loin de la maison elle-même et des endroits de passage.

En fonction du terrain, il sera peut-être nécessaire d'installer une pompe de relevage, pour conduire les eaux usées jusqu'à la fosse septique.

Il est recommandé de faire appel à des professionnels tant pour réaliser l'étude d'assainissement que pour faire l'installation.

Nous pouvons si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs professionnels de la construction de maison. Ils pourront vous proposer un devis gratuit et sans engagement.

40 plans de maison

40 plans de maison : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour aménager intérieur et extérieur
  • 40 plans de maison illustrés et commentés
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Gros œuvre

Sommaire