Sommaire

Les chaussures de sécurité font partie de la famille des EPI, les éléments de protection individuelle. Elles permettent de protéger les pieds et parfois les chevilles de nombreux risques différents. Les principaux concernés sont les risques chimiques, mécaniques, thermiques ou encore électriques. Les chaussures de sécurité sont utilisées à titre personnel pour de gros travaux ou des chantiers, mais aussi dans le domaine professionnel.

Différents modèles de chaussures de sécurité

Les différents modèles de chaussures de sécurité vont essentiellement varier en fonction de la protection qu'elles sont sensées apporter. Cela englobe les risques d'écrasement, de chocs, d'agressions chimiques et climatiques, ou encore de perforation

Une paire de chaussures de sécurité destinée à protéger des chutes est équipée de semelles crantées antidérapantes, alors que les chaussures destinées à protéger des vibrations comportent des semelles anti-vibrations.

Certains modèles peuvent également protéger de plusieurs risques en même temps.

Des chaussures de sécurité à semelles renforcées d'une matière anti-perforations et avec bout à coquille préviendront des risques de chutes d'objets lourds et d'éventuelles perforations.

Enfin, il existe des modèles résistants au feu ou anti-électrostatiques.

Lire l'article Ooreka

Choix d'une paire de chaussures de sécurité

Deux critères sont à prendre en compte lors du choix de chaussures de sécurité : les normes requises et l'usage.

Normes

Les normes que les chaussures de sécurité doivent respecter sont définies au niveau français et européen. Dans le cadre d'un usage professionnel, il est de la responsabilité de l'employeur de fournir à ses salariés des équipements en accord avec les obligations légales.

La norme EN ISO 20345 est celle qui concerne les chaussures de sécurité. Elle définit 7 classes de chaussures de sécurité en fonction des protections proposées :

  • La classe SB : les chaussures ne possèdent pas de caractéristiques supplémentaires à part une résistance aux chocs.
  • La classe S1 : les chaussures sont antistatiques ; elles absorbent les chocs au niveau du talon et possèdent une semelle résistante aux hydrocarbures.
  • La classe S1P : les chaussures de sécurité possèdent les caractéristiques de la classe S1 et sont en plus anti-perforantes.
  • La classe S2 : elles possèdent les caractéristiques de la classe S1 et sont imperméables.
  • La classe S3 : elles possèdent les caractéristiques de la classe S2 et sont en plus antidérapantes et anti-perforantes.
  • La classe S4 : les chaussures de sécurité possèdent les caractéristiques de la classe S1 et sont résistantes à l'eau.
  • La classe S5 : les chaussures possèdent les caractéristiques de la classe S4 et sont en plus anti-perforantes.

Usage

Choisir une paire de chaussures de sécurité en fonction du seul respect des normes ne suffit pas. En effet, un ouvrier de chantier et un mécanicien n'auront pas les mêmes besoins. Il va donc falloir prendre en compte le métier et l'utilisation qu'auront les chaussures de sécurité.

Si elles doivent protéger le porteur d'un sol glissant, il ne s'agira pas du même modèle qu'une paire destinée à prévenir les perforations.

Enfin, la posture prise par l'utilisateur a également son importance. Les chaussures de sécurité ne seront pas les mêmes si l'on est en position de conduite ou en position accroupie, si l'on marche à l'extérieur ou à l'intérieur.

Lire l'article Ooreka

Achat des chaussures de sécurité

Les chaussures de sécurité sont des équipements de protection très répandus et donc facilement accessibles dans les magasins de bricolage et les enseignes spécialisées dans l'équipement des professionnels.

Certaines entreprises fournissent directement leurs chaussures aux employés.

Comptez 25 € pour des chaussures de sécurité imperméables et à crampons. En revanche, les prix peuvent facilement augmenter en fonction de la protection offerte par la paire de chaussures.

Ces pros peuvent vous aider