Sommaire

  • Principe du décapage de terrain
  • Les différentes étapes d'un décapage de terrain
  • Quels tarifs pour un décapage de terrain ?

Lors de la réalisation d’une nouvelle construction, le terrain destiné à accueillir le futur ouvrage doit être préparé. Cette opération appelée « décapage de terrain » ou décaissement est impérative afin d’assurer la stabilité de la construction à venir.

Principe du décapage de terrain

Le décapage est une opération de terrassement visant à ôter la couche superficielle de terre. Cette dernière se compose en effet de végétaux et de déchets organiques susceptibles de rendre instable le futur édifice. Elle est retirée sur une épaisseur comprise entre 10 cm et 40 cm et stockée afin d’être éventuellement réutilisée lors de l’aménagement du terrain. En effet, la terre végétale de qualité demeure un produit recherché pour les aménagements extérieurs.

 

Les différentes étapes d'un décapage de terrain

Les opérations de décapage doivent être réalisées conformément aux exigences du DTU 12 (DTU pour « document technique unifié »).

L’étude des sols

Les travaux de décapage interviennent après une étude du sol afin de déterminer la consistance du terrain et après l’implantation de l’emprise du bâtiment. Cette étude permet de préciser avec exactitude la nature du terrain et le type de fondations appropriées (fondations superficielles, fondations semi-profondes ou fondations profondes).

L’extraction de la terre végétale

Le décapage doit être réalisé de préférence sur sol sec. En effet, ils sont plus faciles à travailler que les sols humides, beaucoup plus fragiles. Ainsi, il est préconisé de procéder au décapage avant le printemps ou à la fin de l’automne, et en aucun cas sur un sol rendu humide par la pluie ou la neige.

Le décapage peut être réalisé manuellement ou mécaniquement en fonction de la surface concernée. Toutefois, le décapage manuel est devenu rare et ne concerne que les terrassements de très petite taille.

Le plus souvent, on a recours à un engin mécanique. Le choix de celui-ci est fonction de la capacité portante du sol. Ainsi, la mini-pelle est préférée pour les sols de faible portance ou lorsque l’accès au chantier est limité. L’utilisation de la pelleteuse est destinée au décapage de sols ayant une forte capacité portante. L’itinéraire emprunté par l’engin doit être déterminé en amont afin de limiter la compaction du sol. La terre enlevée est purgée des éventuelles branches ou impuretés avant d’être stockée.

Le transport et le stockage de la terre

La terre extraite est stockée dans une zone délimitée sur le chantier ou à l’extérieur de celui-ci. Cela dépend de sa réutilisation ultérieure (ou non) pour remblayer le terrain. La terre stockée ne peut excéder 2,5 m de hauteur afin de préserver les micro-organismes qu’elle contient.

Quels tarifs pour un décapage de terrain ?

Les tarifs pour réaliser un décapage dépendent de plusieurs facteurs tels que la surface du terrain à décaper, sa configuration (plat ou pentu), son accès. À titre indicatif, comptez 2,50 € HT le m². Le coût du remblaiement est facturé environ 10 € HT le m³. Ces tarifs ne prennent pas en compte les coûts inhérents à l’évacuation éventuelle de la terre.

40 plans de maison : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour aménager intérieur et extérieur
  • 40 plans de maison illustrés et commentés
Télécharger mon guide
40 plans de maison

Aussi dans la rubrique :

Gros œuvre

Sommaire