Sommaire

En construction, le décaissement est l'action de décaper un terrain ou un sol. Il s'agit d'enlever la couche de terre supérieure d'un terrain en vue de le mettre à niveau et de le rendre plus stable.

Objectifs du décaissement

Le but du décaissement en construction est d'obtenir un niveau plan, appelé « niveau de plateforme ». Ce niveau de plateforme sert de repère :

  • Pour installer le chantier et travailler sans encombre ;
  • Pour repérer le niveau zéro de la future construction ;
  • Pour une base claire et propre pour créer des aménagements extérieurs comme une terrasse, une piscine, un cheminement, de la voirie et même des réseaux.

La couche de terre enlevée par le décaissement est le plus souvent de la terre végétale meuble. Elle contient des végétaux, des racines et est instable, donc impropre pour circuler et servir de base pour une construction. Le décaissement est donc l'une des premières actions à réaliser pour une construction et pour dégager le terrain pour implanter la future construction.

Qui réalise le décaissement ?

Le décaissement correspond aux travaux de terrassement compris en général dans le lot désigné V.R.D. (Voirie Réseaux Divers) dans le domaine de la construction. Il existe de nombreuses entreprises de petite taille en terrassement. En général pour des travaux de faible envergure (construction de maison individuelle, agrandissement, réalisation d'une piscine ou terrasse et autres), le terrassement est réalisé par l'entreprise de maçonnerie qui possède l'engin nécessaire ou qui sous-traite à un terrassier. Pour des travaux de voirie et de réseaux enterrés ou pour les gros chantiers, on emploie de préférence une entreprise de V.R.D. ou de terrassement.

Prendre en compte le contexte

L'ampleur et la profondeur du décaissement ou décapage dépend de la nature du sol.

Il faut être vigilant en cas de décaissement profond ou sur un terrain en pente avec un fort dénivelé. En effet, les travaux de décaissement entraînent dans ce cas-là de réaliser un mur de soutènement pour retenir les terres ou les sols en amont et en aval. Il est nécessaire d'observer les impacts possibles sur les bâtiments voisins, la végétation et les reliefs alentours suivant leur proximité et la nature du sol et sous-sol. Des travaux de décaissement important peuvent entraîner des glissements et des effondrements, même pour des ouvrages éloignés comme une voie.

Soyez attentifs aux contextes alentours : des vibrations dues à une route très fréquentée ou une voie de chemin de fer peuvent entraîner des dégâts suite à vos travaux de décaissement qui déstructurent l'équilibre existant.

Il est fortement conseillé d'informer les voisins, d'avoir une autorisation de travaux, de faire une étude de sol quand les travaux sont importants.

Décaissement en rénovation

Il s'agit de travaux d'excavation au droit d'un mur existant. C'est la cas quand on décaisse un sol existant dans un bâtiment existant pour reconstituer une dalle ou gagner de la hauteur et du volume.

Généralement on ne descend pas en dessous des fondations existantes. Mais il faut penser que l'enlèvement d'une masse (de terre, de béton ou autre) au droit d'un mur, risque de créer des désordres liés à la suppression de contreventement naturel. Il est conseillé de faire appel à un bureau d'études de structures, car il faut trouver un moyen pour se substituer à la disparition de ce contreventement. Cela peut être fait par la réalisation d'un puits de béton au droit des fondations. On rentre alors dans des travaux de reprise en sous-œuvre en créant une nouvelle fondation pour reprendre les charges.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Prix du décaissement

Le décaissement ou décapage de terre végétale est réalisé communément avec une pelle hydraulique sur 15 à 30 cm d'épaisseur voire plus.

Son prix est variable en fonction des points suivants :

  • S'il comprend l'évacuation de la terre par camion : cette évacuation représente en moyenne la moitié du prix (on compte pour la mise en décharge une moyenne de 20 € par m³);
  • La prise en compte d'éventuel dessouchage, voire débroussaillage pour un terrain encombré : en général l'arrachage de végétation (arbres, haies) est souvent compté en dehors du forfait ;
  • Certaines fois pour des petites surfaces le prix du décaissement est noyé avec la réalisation d'un fond de forme ou du cheminement à créer pour des travaux de voirie.

En moyenne, le prix du décaissement varie entre 2 et 7 € par mètre carré.

40 plans de maison

40 plans de maison : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour aménager intérieur et extérieur
  • 40 plans de maison illustrés et commentés
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Gros œuvre

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider