Sommaire

En construction de maison mais aussi en aménagement extérieur (jardin, piscine, etc.) on ne parle plus de faire un trou mais de pratiquer une excavation. Une tranchée, la VRD, le creusement des fondations sont des opérations d’excavation où il faut creuser le sol, en extraire la matière et la stocker en remblai ou l’évacuer. De même un sol pollué réclame bien souvent de procéder à une excavation pour acheminer les terres dans un centre de traitement. Quel est le principe de l’excavation en construction ? Dans quel cas y recourir et selon quelles étapes ? À qui faire appel pour réaliser une excavation ?

Définition et principe d'une excavation

Définition d'une excavation

Si la définition des dictionnaires d’une excavation est celle d’un trou, d’un creux ou d’une cavité que l’on ménage dans le sol, en BTP on fait la différence entre forage et excavation. Le forage étant un trou profond généralement de diamètre modéré destiné à atteindre un point bas (nappe souterraine de puisage d’eau brute ou de géothermie) alors que l’excavation est en général le décaissement d’une surface étendue de sol à une profondeur plus réduite et qui s’insère dans les opérations de terrassement.

Principe d'une excavation

Le principe de l’excavation est de décaisser (extraire de la terre afin d’abaisser le niveau du sol) afin soit de ménager une assise plus basse que le niveau alentour (creusement de fondations de construction, de dalle de piscine…) ainsi que d'atteindre une couche de sol plus ferme, soit d’extraire de la terre que l’on souhaite utiliser in situ (remblai) ou que l’on désire évacuer.

Si l’excavation de dimensions réduites (largeur, longueur, profondeur) d’une petite tranchée peut encore se faire manuellement (pioche, bêche, pelle), dès lors que le volume de terre va devenir important, il faudra mécaniser l’opération grâce à des engins d’excavation (pelle mécanique, excavatrice…) et de transport (brouette à chenilles, transporteur, camion…).

Lire l'article Ooreka

Les étapes d’une excavation

Définir les cotes

Alors que pour extraire de la terre afin de créer un remblai ou de l’amener en centre de traitement des sols pollués on nécessite peu de précision quant aux dimensions de l’espace à excaver, en construction de maison et en aménagement extérieur (tranchées, VRD, piscine) la première étape consiste à définir les cotes et à réaliser le piquetage.

On se base alors sur le plan d’implantation de la construction afin de marquer au sol les limites de la zone à excaver et de définir la profondeur d’excavation à pratiquer. Il est nécessaire alors d’employer les outils de géomètre voire de faire appel à un professionnel pour « implanter » les fouilles (théodolite, repères GPS…) puis si nécessaire assurer la profondeur et la planéité (nivelle, niveau laser…).

Excaver la terre

Selon le type d’excavation (tranchée ou fouille pour fondations ou extraction), il est nécessaire d’employer des engins d’excavation adaptées au chantier. Une tranchée peut être réalisée à la micropelle hydraulique (< 1 t) ou à la minipelle hydraulique (< 6 t) alors que pour une excavation importante une grosse pelle mécanique hydraulique devra être employée.

Transporter la terre excavée

S’il est ensuite nécessaire de transporter la terre que ce soit à distance de l’excavation mais in situ ou au-dehors de la zone, il faut employer un chargeur sur roues ou sur chenilles, une brouette motorisée, un camion, etc.

Lire l'article Ooreka

À qui faire appel pour creuser une excavation ?

Pour un chantier de construction de maison ou de piscine, la plupart du temps le maçon, le piscinier ou l’entreprise chargée du gros œuvre est capable de tracer les fondations au sol et peut dans de nombreux cas procéder lui-même aux fouilles. Par contre, dès lors que l’on souhaite excaver de grosses quantités de terre et encore plus lorsqu’il faut la déplacer hors du terrain, il est recommandé de faire appel à une entreprise de terrassement voire également à une entreprise de transport.

Lire l'article Ooreka

Quel est le coût d'une excavation ?

Le prix d’une excavation est établi en général en fonction du m³ de terre (non foisonnée) qui se situe entre 3 € et 6 €/m³ environ avec dépose sur site et sans transport.

Le transport se calcule ensuite en fonction de la quantité de terre et de la distance d'acheminement. Pour un déplacement sur site de la terre (remblai in situ) il est raisonnable de compter autour de 8 €/m³. Si un transport par camion doit avoir lieu, il faut négocier entre le prix à la tonne transportée ou au prix à l’heure du camion et de son chauffeur (attention alors au temps de chargement/déchargement) prix auquel il faut ajouter le coût de la dépose en décharge de 10 € à 15 € la tonne pour de la terre non polluée et beaucoup plus pour des sols pollués réclamant un traitement de dépollution.

40 plans de maison

40 plans de maison : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour aménager intérieur et extérieur
  • 40 plans de maison illustrés et commentés
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Gros œuvre

Sommaire