Sommaire

Un rivet à frapper est un élément de fixation qui permet d'assembler des éléments métalliques entre eux ou d'installer des éléments de parement dans des éléments de structure, que les matériaux soient souples ou durs. Historiquement, le rivet à frapper trouve son apogée au cours du 19e siècle et au début du 20e siècle, pour l'assemblage de pièces métalliques (ponts ferroviaires, Tour Eiffel, premiers buildings).

Principe de fonctionnement du rivet à frapper

Rivets traditionnels

Le rivet à frapper historique, également appelée « rivet plein », est une sorte de clou sans pointe, qui est inséré dans un trou préalablement percé dans les pièces à assembler et qui est ensuite frappé pour être comprimé contre celles-ci.

Sa pose se faisait à chaud et, en refroidissant, le métal du rivet se rétractait pour réaliser la compression.

Les têtes peuvent être de forme ronde, bombée, plate ou fraisée.

La contre-rivure (partie opposée à la tête) est donc compressée à l'aide d'un marteau et d'une bouterolle (sorte de tige évidée en son centre et qui va donner la forme de la contre-tête lors de la frappe).

Rivets modernes

Les rivets à frapper modernes sont constitués quant à eux de 2 éléments. Un clou vient s'insérer en force dans le corps d'un rivet. La frappe – faite au marteau ou au poinçon – pousse le clou jusqu'au bout du corps du rivet, qui s'écarte alors et vient se bloquer dans le matériau de support.

Le trou de fixation doit être légèrement plus large que le diamètre extérieur du corps du rivet, de façon à pouvoir lui laisser suffisamment de place pour s'écarter et bloquer le rivet, mais pas trop non plus pour que celui-ci ne puisse pas glisser.

Le clou et le corps du rivet sont généralement constitués de métaux différents pour chacun des éléments, en vue d'une meilleure interaction entre ces éléments.

Utilisations et avantages du rivet à frapper

Utilisations du rivet à frapper

Les rivets à frapper – ou rivets pleins – ne sont plus utilisés dans le domaine de la construction, mais ils conservent un attrait esthétique certains.

Si la pose de rivet à chaud a majoritairement cédé la place à une pose à froid, les rivets pleins sont utilisés dans les applications suivantes : décoration/architecture d'intérieur, coutellerie, rénovation automobile, artisanat d'art en armurerie médiévale.

Les rivets à frapper modernes permettent, quant à eux, de fixer toute sorte d'éléments de parement dans des surfaces fibreuses ou modérément souples, comme des murs ou des toits.

La plupart du temps, les rivets à frapper sont utilisés dans le monde de la construction pour fixer notamment des plaques, des éléments de décoration (comme des moulures d'angle), des panneaux d'isolant, des revêtements de finition.

Les rivet à frapper sont généralement utilisés dans des matériaux de construction comme le ciment, le béton, la brique, mais aussi dans des matières souples ou à faible résistance.

Avantages du rivet à frapper

Les rivets à frapper modernes offrent différents avantages à l'utilisation.

Il n'y a pas besoin d'un outillage spécifique pour la mise en œuvre, un simple marteau suffit.

Leur montage se fait simplement et rapidement.

Ils permettent de fixer des éléments dans des surfaces sans que le trou ait besoin de déboucher (trou aveugle).

Il n'y a pas de risque de descellement à cause de vibrations ou d'autres contraintes dynamiques.

Prix et fournisseurs de rivets à frapper

Les prix varient énormément en fonction du type de rivet, de la matière, de la longueur…

Ainsi, un simple rivet plein à frapper de petite dimension à tête fraisée en acier coûte généralement un peu moins de 0,10 €, tandis que d'autres modèles de dimensions plus grandes à tête bombée peuvent facilement coûter jusqu'à 1 € pièce.

Étant donné qu'il s'agit d'éléments un peu particuliers, il faut se tourner vers des réseaux de distribution et autres quincailleries spécialisées.

Ces pros peuvent vous aider