Sommaire

Le coffrage des murs vise à donner une forme précise et définitive aux murs.

Quels types de coffrages pour un mur ?

Il existe différents types de coffrages pour les murs. Toutefois, Les banches sont les coffrages de voiles les plus utilisés.

Les banches

Les banches sont des parois verticales, la plupart du temps métalliques. Leur hauteur est normalisée, les plus répandues ont une hauteur de 2,80 m. On distingue principalement 3 types de banches :

  • Les banches traditionnelles sont réalisées à partir de coffrages, maintenus par des étais tire-pousse. L’installation d’une passerelle sécurisée est mise en place ainsi qu’une échelle afin de pouvoir y accéder. Ces banches sont longues et pénibles à mettre en œuvre. En revanche, elles évitent l’utilisation d'un système de levage important.
  • Quant aux banches colisables, ce sont des banches métalliques dont l’ensemble des éléments sont repliables afin de faciliter leur transport. Ces banches standardisées facilitent la mise en œuvre en termes de rapidité et de pénibilité. Elles sont principalement utilisées pour les chantiers de gros œuvre et de génie civil et requièrent un système de levage type grue.
  • Enfin, les banches modulaires, appelées également manu portables, sont plus faciles à mettre en œuvre car elles se composent de différentes parties à monter et à assembler sur place. Ce type de banches évite le recours à des systèmes de levage importants tels que la grue pour leur mise en place.

Les éléments constitutifs des banches

Les banches se composent toutes d’une structure principale sur laquelle sont montés divers éléments. Ainsi, on retrouve une partie coffrante qui est directement en contact avec le béton ainsi que des éléments permettant de stabiliser et d’assurer la verticalité de l’ouvrage. De plus, les banches comprennent des systèmes de levage afin de faciliter leur transport. Enfin, elles se composent d’une passerelle protégée par un garde-corps afin de procéder au bétonnage en toute sécurité et d’une échelle.

Cas particulier : les murs à coffrages intégrés

Un dernier type de coffrage pour les murs est envisageable : les murs à coffrages intégrés. Ces murs se constituent de deux parois minces, préalablement armées. Les parois et le ferraillage étant déjà intégrés, leur mise en place implique le recours à une grue, la mise en place d’une plateforme et d’éléments de contreventement. Le bétonnage est réalisé sur place.

La mise en œuvre du coffrage d’un mur

La réalisation du coffrage nécessite en premier lieu de procéder à l’implantation du futur ouvrage en traçant au sol son emplacement exact. Afin de caler la future banche, des cales ou talonnettes en béton ou en plastique sont fixées. Puis la première banche est mise en place de manière approximative au moyen d’une grue tandis que la seconde banche est maintenue écartée. Cette première banche est réglée à la verticale et calée.

L’emplacement des réservations telles que les canalisations futures ou les ouvertures est tracé avant que les réservations et les mannequins (ouvertures de portes-fenêtres) soient posés ainsi que les armatures. Les tiges de serrage et entretoises sont disposées avant la mise en place ou la fermeture dans le cas de banches à compas de la seconde banche. La verticalité des banches est vérifiée et ajustée si besoin avant et après le bétonnage. Le décoffrage est effectué le lendemain. Un ragréage des voiles peut alors être réalisé si besoin.

Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

Le coffrage d’un mur : quels prix ?

Comptez entre 100 € et 180  pour un mur à coffrage intégré.

Le prix varie en fonction des caractéristiques du chantier (taille, accessibilité), du type de banches et des systèmes de levage requis. En moyenne, comptez 150 € le m².

40 plans de maison

40 plans de maison : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour aménager intérieur et extérieur
  • 40 plans de maison illustrés et commentés
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Gros œuvre

Sommaire