Sommaire

Que ce soit en construction, en ébénisterie ou en menuiserie, on fait la première distinction entre les différents bois selon leur dureté. Les bois tendres et les bois durs ne sont pas utilisables de la même façon ni employés pour les mêmes usages. De plus, la dureté d'un bois étant fonction de son essence, le temps de pousse mais aussi la masse à transporter influent énormément sur le prix au détail.

Qu'est-ce qu'un bois tendre ?

On qualifie de bois tendre les bois qui se sont gorgés d'humidité tout au long de leur croissance rapide, alors que les bois durs ayant une croissance lente ont perdu au fil du temps la sève humide qui les a nourris. En règle générale, sont qualifiés de bois tendres les essences de quelques conifères et résineux comme le pin maritime, le sapin, l'épicéa, le mélèze (à l'exception de l'if) et quelques feuillus comme le tilleul, le peuplier et le bouleau.

Lire l'article Ooreka

Caractéristiques des bois tendres

Un bois tendre est beaucoup plus facile à abattre, débiter, scier puis mettre en forme qu'un bois dur qui use rapidement les outils de sciage et de façonnage. De plus, le prix d'un bois étant fonction de sa vitesse de croissance, une plantation de bois tendre a davantage de rendement qu'une plantation de bois dur : le prix du bois en sera donc réduit. En outre, les manipulations d'un bois tendre et léger étant bien plus aisées que celles d'un bois dur et lourd, transport et manutention allégés réduiront encore le prix d'usage d'un bois tendre par rapport à une essence de bois dur.

Voir le projet Ooreka

Usages

Au final, les bois tendres sont peu onéreux car rapides à produire, faciles à manipuler, à transporter et à travailler. Cependant, ils sont plus fragiles que les bois durs ce qui les fait préférer dans les usages d'emballage (caisses,palettes), de confection de coffrages de maçonnerie, de charpentes et d'ossatures bois (toiture, maisons bois...), lambris et bardage bois mais aussi de la menuiserie et de la structure d'ébénisterie (canapés, sommiers...).

Consulter la fiche pratique Ooreka

Précautions d'utilisation et d'entretien des bois tendres

Bois tendres bruts et bois tendres traités

Parce que leur structure ligneuse est peu dense, les bois tendres sont fragiles et perméables, à moins d'avoir été étuvés et/ou traités afin d'en resserrer les fibres. C'est pourquoi on fait la distinction entre les bois tendres bruts (non traités ni étuvés) destinés à un usage plus ou moins éphémère (emballage, coffrage) ou à l'intérieur des constructions hors pièces humides, et les bois tendres traités (autoclave, étuve...) rendus plus denses et résistants à l'humidité (contreplaqué marine, bardage, lambris extérieur).

Appliquer des produits fongicides et insecticides

Un bois tendre même s'il est traité contre l'humidité restera toujours plus perméable aux peintures, colorants, solvants mais aussi aux produits alimentaires, ce qui implique des précautions d'emploi et d'entretien.

De même, les bois tendres sont particulièrement vulnérables aux insectes xylophages (termites), aux insectes à larves xylophages (capricorne, vrillette) aux moisissures et aux champignons d'autant plus qu'ils sont placés en extérieur ou en intérieur dans des lieux humides (> 60 % d'humidité ambiante), mal éclairés et mal ventilés.

La protection d'un bois tendre réclame des produits fongicides et insecticides qu'il vaut mieux appliquer en méthode préventive que curative. Ces produits sont disponibles en pots et s'appliquent au pinceau, au rouleau ou au pistolet ainsi qu'en aérosol. Dans tous les cas il s'agit de produits nocifs pour lesquels des précautions d'emploi sont indispensables (gants, masque, lunettes, travail en extérieur...).

Appliquer un saturateur

L'aspect durable d'un bois tendre peut être protégé des taches et agressions en l'imprégnant avec un saturateur. Le saturateur pour bois est un produit qui s'applique au pinceau comme une lasure et pénètre le bois pour en faire gonfler les fibres et apporter une imperméabilité. À base de résines ou de produits plus ou moins naturels, les saturateurs existent en incolores ou légèrement colorés afin de donner un aspect ancien aux bois neufs.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Prix du bois tendre

Même peu onéreuses, les différentes essences de bois tendres ne sont pas toutes au même prix. Les bois résineux sont les moins chers, surtout lorsqu'ils sont de qualité basique (avec des trous et des nœuds) et qu'il s'agit de sapin et de quelques pins (pin maritime, pin sylvestre). Le mélèze et le pin d’Oregon (Douglas) sont un peu plus onéreux, puis viennent les essences de feuillus comme le peuplier, le tilleul et le bouleau.

Pour 1 m3 de bois tendre acheté en sortie de scierie (bois raboté, non livré, non poncé ni traité), il faut compter environ 270 € pour du sapin ou du pin maritime, et un peu plus de 350  pour du pin d’Oregon ou du Douglas. Le tilleul, qui est souvent employé en ébénisterie (fond de meuble), se vend un peu plus de 400 € le m3.

Lire l'article Ooreka
40 plans de maison

40 plans de maison : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour aménager intérieur et extérieur
  • 40 plans de maison illustrés et commentés
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Bois

Sommaire