Sommaire

Les fondations sont les parties de l’ouvrage servant à transmettre au sol les charges et surcharges appliquées à la construction. Elles ont pour objectif de transmettre les efforts de la construction sur le sol afin d’assurer la stabilité de l’ouvrage et limiter les éventuels désordres dans la structure.

Le choix du type de fondations dépend de la nature de la construction et de la nature du terrain. Lorsque la couche de sol située à faible profondeur a des caractéristiques mécaniques insuffisantes pour supporter la construction, on va chercher le bon sol à une plus grande profondeur : ce sont les fondations profondes.

Dans quels cas recourir aux fondations profondes ?

La réalisation de fondations profondes est préconisée lorsque le terrain est par nature instable (sol argileux) ou sujet à des désordres présentant un danger pour les personnes et le futur ouvrage (tassements, éboulements, etc.). Le recours à des fondations profondes est également justifié si la charge de construction envisagée est importante (bâtiments collectifs) ou en cas de présence de constructions voisines (ouvrages mitoyens) ou d’ouvrages souterrains (parkings).

Caractéristiques des fondations profondes

Des fondations profondes sont réalisées lorsque le bon sol se situe au-delà de 6 m de profondeur. En deçà, on parle de fondations semi-profondes si la profondeur de fouille est comprise entre 3 et 6 m et de fondations superficielles lorsque la couche d’assise est à moins de 3 m de profondeur. Les fondations dites profondes prennent appui sur des pieux en béton armé, coulés sur place ou préfabriqués en usine. Ces pieux ont un diamètre variant de 0,60 m à 2,50 m et peuvent être verticaux ou inclinés en fonction de la direction des charges à transmettre au sol. La liaison des têtes de pieux est assurée par des poutres horizontales appelées longrines.

Les techniques de réalisation des fondations profondes

Les fondations profondes peuvent être réalisées à partir de différentes techniques en fonction du type de pieux utilisé. Les pieux forés tubés sont les plus employés : le sol est extrait au moyen d’engins spécifiques jusqu’à la profondeur désirée. Le bétonnage est effectué à l’aide d’un tube plongeur.

D’autres techniques de réalisation existent, tels que les pieux forés à la boue, les pieux à la tarière ou les barrettes.

Ce type de fondations requiert un matériel et un savoir-faire particuliers. Seules les entreprises spécialisées dans ce domaine sont en mesure de réaliser ces ouvrages.

Les fondations profondes : quel prix ?

Ce type de fondations est onéreux en raison de la nécessité de procéder à un forage. D’autres facteurs comme l’accessibilité du chantier, le type de pieux mis en place peuvent augmenter le coût final. À titre d’exemple, pour une maison individuelle, les fondations sur pieux ont un coût compris entre 15 000 et 20 000 €.

Lire l'article Ooreka
40 plans de maison

40 plans de maison : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour aménager intérieur et extérieur
  • 40 plans de maison illustrés et commentés
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Gros œuvre

Sommaire