Coût de rénovation d'une maison

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en janvier 2020

Sommaire

Rénover une maison ancienne est le moyen d'habiter plus confortablement sans avoir à vendre, acheter et déménager. Lorsqu'on fait le bilan des dépenses, il est bien plus économique de rénover son chez-soi que de s'en chercher un autre. Si le coût de rénovation d'une maison semble parfois élevé, il faut mettre en balance l'avantage d'une dépense moins élevée que pour un nouvel achat, des financements réduits et des aides à la rénovation énergétique.

Acheter ou rénover ?

Par rapport à tout achat d'importance, il faut savoir prendre un peu de recul plutôt que se laisser entraîner dans la frénésie du neuf ou du nouveau. Il est vrai que la mode, le design, les tendances nous incitent à dépenser pour changer, mais lorsqu'on y réfléchit, il est souvent préférable d'entretenir et de rénover ce que l'on possède plutôt que de le remplacer. En immobilier, il faut faire le bilan avant d'envisager toute action et décider d'investir beaucoup dans une maison plus moderne ou bien moins dans une rénovation amenant au même niveau de confort.

La recherche d'un bien immobilier n'est jamais une mince affaire. Bien sûr on trie les annonces, on visite et éventuellement on négocie le prix, mais il faut savoir que tout achat est une prise de risque. Si les diagnostics immobiliers et la garantie de vice caché apportent certaines garanties à l'acheteur d'un bien immobilier, il n'en reste pas moins que des défauts mineurs peuvent apparaître à l'usage quelque temps après l'entrée dans les lieux.

D'après les agents immobiliers et les propriétaires vendeurs, les fréquents travaux et les quelques aménagements à faire dans une maison que l'on achète sont facilement envisageables mais rarement chiffrés (avec un vrai devis récent). Et lorsqu'on reprend tout au départ, cherche-t-on vraiment à habiter ailleurs ou cherchons-nous à habiter mieux ?

Lire l'article Ooreka

Le coût de la rénovation : moins élevé que l'achat

L'argent qu'il est possible d'investir dans une nouvelle maison sera tout aussi bien placé dans la rénovation de l'habitat actuel, dont la valeur augmentera en conséquence. Au niveau du financement et du budget, les prêts immobiliers sont quasiment les mêmes pour un achat que pour un financement de travaux et, de plus, des aides financières et des incitations fiscales peuvent diminuer encore le montant des dépenses. Les aides à la rénovation d'un bien immobilier sont tellement nombreuses que le portail rénovation-info-service a été créé pour aider à prendre la décision de rénover plutôt que de construire encore.

Lire l'article Ooreka

Postes clés de la rénovation d'une maison et leur coût

Pour être certain de faire une excellente opération en rénovant sa maison, il est important de lister les priorités dans la commande et l’exécution des travaux. À cet effet, il est prudent de se poser à soi-même mais aussi aux autres membres du foyer quelques questions et de leur apporter une solution. Voici ci-après le budget estimatif moyen pour une habitation de 100 m² en état actuel d'occupation.

Réduction des frais de fonctionnement de la maison

Le but est d'effectuer une rénovation énergétique en renforçant l'isolation intérieure et en revoyant le système de chauffage et d'ECS. Selon le choix de l'isolant, l'isolation intérieure coûte entre 5 et 40 €/m². Pour le système d'ECS, comptez entre 8 00 et 25 000 € selon l'énergie et le type de chauffage.

Pour réaliser ces travaux, vous pouvez bénéficier de différentes aides : CITE, éco PTZ, ANAH, CEE.

Pérennité de l'investissement

Pour assurer la pérennité de votre logement, il est important d'en assurer l'étanchéité. Le premier point est le ravalement : 30 €/m². Vient ensuite l'isolation par l'extérieur, pour laquelle il faut compter entre 80 et 100 €/m² avec bardage. Pour finir, une réfection de la toiture est indispensable : de 10 à 80 €/m² selon le type couverture.

Les aides de l'ANAH et des collectivités locales peuvent vous aider à financer ces travaux.

 

Réduction des délais d'amortissement

Pour réduire les délais d'amortissement de votre investissement, il est important de se pencher sur le mode de production d'énergie. Vous pouvez ainsi opter pour une chaudière cogénération (environ 25 000 €) et/ou des panneaux solaires photovoltaïques (10 000 à 20 000  pour une production d'électricité pour consommation et revente).

Il est possible de financer une partie de ces travaux grâce au CITE, à l'éco PTZ, au CEE et aux aides de l'ANAH.

Confort intérieur

LE confort intérieur dans son ensemble dépend bien évidemment de plusieurs éléments. Il s'agit principalement d'une amélioration globale de l'isolation phonique (de 12 à 40 €/m²), de la plomberie et des sanitaires (de 1 500 à 3 000 €), de la cuisine (2 000 à 8 000 €), de l'électricité (de 1 000 à 3 000 €) et de la ventilation du logement (entre 600 et 3 500 € selon la VMC).

Tous ces travaux peuvent être financés, en partie, grâce à l'éco PTZ et aux aides de l'ANAH.

Lire l'article Ooreka

Conseils pour estimer et limiter le coût d'une rénovation

En rénovation énergétique, il est important d'envisager plutôt des solutions complètes de rénovation que chercher des économies au cas par cas. D'ailleurs, de nombreux artisans RGE et entreprises RGE (y compris certains fournisseurs d'énergie) ont développé des solutions complètes avec souvent des financements spécifiques qui incluent les aides, primes et crédits d'impôts. Par exemple, une chaudière récente et un chauffe-eau solaire (4 000 € chacun) ne sont pas individuellement très onéreux (8 000 € au total), mais une solution complète de cogénération bien plus chère à l'achat fournit de l'électricité en plus du chauffage et de l'eau chaude sanitaire, ce qui diminue le temps de retour sur investissement bien que la dépense soit bien plus élevée.

Bien évidemment quand on fait le total, toutes ces rénovations représentent un certain budget, surtout qu'il faudra sûrement dépenser un peu plus pour aménager également les extérieurs et revoir la décoration. Cependant, il est important de faire chiffrer une rénovation globale de la maison que l'on occupe avant de rechercher un nouveau bien immobilier.

N'hésitez pas à faire estimer votre maison actuelle par un agent immobilier qui connaît le prix du marché avant d'y ajouter le prix d'une rénovation. Ce n'est qu'à partir du moment où l'on dispose de tous les éléments à un instant précis dans le marché immobilier que l'on peut envisager de prendre une décision.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Budget à prévoir

Sommaire