Sommaire

Le béton autoplaçant, ou BAP, est généralement employé dans la construction en béton armé. Il s'agit d'un béton suffisamment fluide pour pouvoir remplir complètement l'espace entre les banches lors du coulage, mais également en enrobant parfaitement les ferraillages et armatures.

Pourquoi utiliser un béton autoplaçant ?

Dès lors que l'on a commencé à couler du béton dans des coffrages, on a toujours été confronté au problème du parfait remplissage de ces coffrages par le béton. Il suffit qu'une bulle se crée lors du coulage du béton pour qu'un vide surgisse dans la structure ce qui diminue sa solidité et notamment sa résistance à la compression.

Il est facile de noyer d'un peu trop d'eau son ciment pour que le mélange soit très fluide pour bien remplir un coffrage. Or, un béton trop humide sèche mal, irrégulièrement et trop lentement avec un retrait bien trop important pour envisager de l'employer autrement qu'en laitier de cimentation.

On a partiellement résolu le problème du remplissage par le béton des coffrages, banches et enrobage des fers à béton, des structures en béton armé en lui appliquant des vibrations. Le béton vibré est un béton dans lequel on plonge une aiguille vibrante durant son coulage et avant sa prise. Toutefois, l'emploi de l'aiguille vibrante réclame que du personnel qualifié manie la machine sans pour cela écarter le risque d'un défaut de remplissage toujours possible.

Lire l'article Ooreka

Caractéristiques

C'est en ajoutant au béton classique des adjuvants (super-plastifiants, agents de viscosité...) qu'on a réussi à concevoir le béton autoplaçant. Il s'agit d'un béton suffisamment fluide pour pénétrer seul par gravité dans tous les interstices et notamment dans les maillages fins de fers, semelles, treillis et ferraillages divers, mais n'ayant pas perdu ses capacités de résistance à la compression que certains adjuvants élastiques auraient pu obérer.

Ainsi, l'usage du béton autoplaçant dans la construction en béton banché et armé permet un gain de productivité en limitant le nombre d'intervenants sur le chantier (pas d'aiguille vibrante), le temps de travail (le BAP se place de lui-même) et le confort et la sécurité des ouvriers (plus besoin de se poser à cheval sur des banches pour vibrer le béton). De plus, de par sa texture fine et d'apparence légèrement plastifiée, le BAP assure un rendu bien plus esthétique que le BPE (béton prêt à l'emploi) classique.

Désormais, le BAP est quasiment le standard dans la construction en béton armé, c'est-à-dire la grande majorité des édifices hors maisons individuelles (souvent maçonnées) et constructions alternatives (maison bois, maison à ossature bois, chalet, fuste...).

Employer du béton autoplaçant : précautions

Si un particulier a la possibilité de se faire livrer du BAN (béton autonivelant) pour couler une dalle plane, il lui sera bien plus difficile d'acquérir du BAP pour une construction verticale. Malgré tout, si on emploie du BAP pour couler une dalle plane, il faut connaître les règles d'emploi et de pose.

Étanchéité

L'étanchéité du coffrage doit être parfaite afin que le béton liquide ne coule pas au-dehors par de petits interstices.

Support

Le béton autoplaçant même fibré (contenant des fibres polymères de renfort) doit obligatoirement être coulé sur treillis ferraillés en zones de construction parasismique.

Main-d'œuvre

Il est indispensable de disposer de 3 personnes au moins sur le chantier de coulage d'une dalle en BAP ou BAN en raison des phases à réaliser : passage de la barre de répartition du béton sur la zone de coulage, lissage au balai anti-bulles et pulvérisation du produit de finition.

Accès au chantier

Le BAP et le BAN étant préparés en centrale, il est indispensable de vérifier à l'avance que les camions toupies et l'éventuelle pompe à béton pourront accéder aisément au lieu de livraison du béton.

Prix du béton autoplaçant

Les bétons autoplaçant et autonivelant s'achètent directement auprès d'une centrale à béton entre 110 et 130 €/m³ hors livraison. Avec la livraison par camion toupie sans pompe à béton, il est courant de devoir y ajouter 50 à 100 €/m³, voire plus encore en cas de nécessité d'employer une pompe à béton ou un camion tapis.

Lire l'article Ooreka
40 plans de maison

40 plans de maison : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour aménager intérieur et extérieur
  • 40 plans de maison illustrés et commentés
Télécharger mon guide