Sommaire

Le phénomène de l’efflorescence désigne une pathologie des maçonneries, qui concerne la brique : la brique devient blanche. Ce phénomène est lié à la dissolution des sels minéraux solubles qui, en cristallisant, forment des dépôts blanchâtres à la surface de la brique. Pour parer à ce phénomène tout à fait inesthétique, des mesures préventives et curatives existent.

Brique qui blanchit : manifestations, causes et inconvénients de l’efflorescence 

Manifestations de l'efflorescence

Face à une brique qui blanchit, le diagnostic de l’efflorescence est facile à poser, mais encore faut-il déterminer si l’efflorescence est soluble ou durablement ancrée.

Les efflorescences solubles sont passagères et s’éliminent avec l’eau de pluie, mais cela peut prendre plusieurs années.

En revanche, les efflorescences ancrées demeurent visibles en dépit de la pluie ou de tout autre nettoyage. Elles nécessitent un traitement spécifique appliqué par un professionnel.

Causes de l'efflorescence

Quand une brique blanchit, cela est dû principalement au phénomène de l’efflorescence.

L’efflorescence résulte de la conjonction de plusieurs facteurs : la présence de sels solubles (carbonates, sulfates, hydroxydes), l’existence d’humidité provoquée par des remontées capillaires, la condensation ou l'infiltration d’eau.

Inconvénients de l'efflorescence

Les inconvénients d’une brique qui blanchit sont purement esthétiques, hormis le cas particulier du salpêtre, qui peut être à l'origine de problèmes respiratoires.

La présence d’efflorescences sur la brique ne provoque aucune altération chimique ou mécanique de la brique. En revanche, les efflorescences sont difficiles à éliminer en raison de leur forte adhérence.

Lire l'article Ooreka

Brique qui blanchit : conseils d’expert sur la question

Prévention

Il est difficile de déterminer si la brique va, à terme ou pas, faire apparaître des taches efflorescentes. Toutefois, des mesures préventives peuvent être mises en place pour éviter l’apparition de ces dépôts blanchâtres.

Les briques en attente de montage doivent être placées à l’abri de toute humidité. Ceci est également vrai lors de la pose des briques, qui doivent être protégées à l’aide de bâches en cas de temps pluvieux.

Le mortier utilisé doit contenir peu de sels solubles et doit favoriser une bonne adhérence entre la brique et le joint. L’utilisation d’un mortier bâtard (chaux et ciment) est préconisée.

Les joints doivent être serrés, afin de limiter la pénétration d’eau

Traitements 

Les efflorescences solubles s’éliminent via l’eau de pluie, ou en effectuant un nettoyage à l’éponge humide après un brossage des briques.

Les efflorescences ancrées ou persistantes peuvent nécessiter un traitement à base d’acide, qui va s’attaquer à la partie minérale. Ce procédé requiert l’intervention d’un professionnel en raison des propriétés dangereuses de l’acide et de la nécessité de ne pas détériorer les joints.

Pour un traitement à l'acide réalisé par un professionnel, comptez entre 10 € et 20 € le m².

40 plans de maison

40 plans de maison : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour aménager intérieur et extérieur
  • 40 plans de maison illustrés et commentés
Télécharger Mon Guide