Sommaire

Allier le confort de vie à l'écologie est une volonté de plus en plus forte lors de la réalisation de nos projets immobiliers. Il existe plusieurs façons d'isoler sa maison de manière efficace tout en respectant l'environnement. Le mélange terre-paille en est un exemple.

Le mélange terre-paille, qu'est-ce que c'est ?

Le mélange terre-paille n'est pas porteur. Il vient en remplissage d'une ossature bois afin de réaliser le clos tout en garantissant de bonnes performances thermiques.

Le mélange est composé d'environ 80 % de paille pour 20 % de terre. Il s'agit de réaliser une barbotine très fluide de terre argileuse et d'y immerger la paille.

D'une manière générale, le mélange terre-paille est un isolant acoustique et thermique. Il régule également l'hygrométrie grâce à sa capacité à absorber l'eau et à la restituer en période chaude et sèche.

Facilement recouvrable d'un enduit, celui-ci devra protéger la terre-paille de la pluie et la laisser respirer (avec un enduit à la chaux par exemple).

Lire l'article Ooreka

Comment réaliser un mélange terre-paille ?

Il existe trois types de technique pour réaliser un mélange terre-paille.

La technique banchée

Le mélange obtenu devra, après un repos d'environ 24 heures pour permettre à l'eau de s'échapper, être mis en œuvre dans un coffrage constitué de planches de bois. La hauteur sera limitée à des passes d'environ 40 cm pour permettre un bon compactage. Il est important de tasser la terre-paille pour optimiser les performances thermiques et permettre une bonne tenue du mur. Une attention particulière sera portée au droit des coffrages pour obtenir une surface plane, régulière et dense pour permettre la bonne mise en œuvre de l'enduit de finition.

Le torchis

Ce mélange terre-paille contiendra plus de terre que pour la technique banchée. Il demande également plus de bois puisqu'un ensemble de tiges secondaires seront mises en place entre les éléments constitutifs de l'ossature. Le mélange constitué de grandes fibres sera rassemblé sous forme de boudins et coincé perpendiculairement à l'orientation des tiges.

Torchis

Article

Lire l'article Ooreka

La technique préfabriquée

Il s'agit de remplir l'ossature bois d'éléments préfabriqués ressemblants à des briques. Ces éléments peuvent comporter un petit pourcentage de ciment et être porteurs. Les murs extérieurs pourront alors être réalisés à partir de ces briques isolantes. Leur épaisseur est variable mais relativement importante pour garantir de bonnes caractéristiques structurelles et isolantes.

Maison terre-paille : analyse technique avant de se lancer

Le mélange terre-paille banché ou torchis

Si la production de paille et l'extraction d'argile ont lieu à proximité du lieu de confection et d'utilisation, ce matériau naturel et écologique présentera une bonne énergie grise. Son efficacité thermique et phonique est difficilement quantifiable. Elle dépendra de l'épaisseur, de la proportion de chaque composant et de la rigueur apportée à la mise en œuvre. En effet, plus il y a de paille, plus le matériau sera isolant mais moins il sera résistant. L'épaisseur pourra être adaptée aux éléments porteurs, aux objectifs de performance thermique, à l'espace disponible (20 à 30 cm d'épaisseur en technique banchée semblent être adéquats).

Cette technique de construction est particulièrement adaptée au bricoleur confirmé après apprentissage de la technique auprès d'un professionnel. En effet, relativement simple, elle ne nécessite pas d'outillage spécifique. Mais le remplissage banché d'une structure ossature bois est une opération longue qui coûtera relativement cher s'il est réalisé par un professionnel. Cependant, les matériaux nécessaires sont très bon marché voire gratuits selon les opportunités et le lieu de construction.

Les briques préfabriquées de terre-paille

Ce matériau sera dit écologique si l'usine de fabrication est à proximité du lieu de culture et de traitement des matières premières. Il faudra veiller également au transport du lieu de production au chantier.

Un bloc terre-paille avec ajout de 10 à 15 % de ciment a un caractère porteur et présente une résistance thermique de 2,3 m².K/W pour une épaisseur de 50 cm.

Lire l'article Ooreka
40 plans de maison

40 plans de maison : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour aménager intérieur et extérieur
  • 40 plans de maison illustrés
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider