Brique cellulaire

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

La brique cellulaire, appelée également bloc de béton cellulaire, est un matériau de plus en plus prisé dans la construction. Légère, écologique et économique, la brique cellulaire a des propriétés mécaniques appropriées aux constructions individuelles ou collectives. On vous en parle tout de suite dans cet article !

Brique cellulaire : ses caractéristiques

Composition

La brique cellulaire se compose de béton cellulaire, qui résulte d’un mélange de :

  • ciment de Portland ;
  • de chaux de haute qualité ;
  • de sable de quartz broyé finement ;
  • d’eau.

La brique cellulaire est composée de 80 % d’ air et sa fabrication est non-polluante.

Atouts

La brique cellulaire comporte en outre de nombreux avantages, dont le premier est une isolation thermique performante en dépit de sa légèreté : les millions de bulles d’air jouent un rôle isolant et limitent les ponts thermiques. À partir de 30 cm d’épaisseur, la brique cellulaire devient auto-isolante. La brique cellulaire offre également une inertie thermique intéressante : elle fait barrière à la chaleur en été et limite les déperditions de chaleur en hiver.

De plus, la brique cellulaire offre une excellente isolation phonique grâce à sa structure cellulaire : les nuisances sonores intérieures et extérieures sont amoindries par les parois verticales.

Elle offre également une bonne résistance au feu (la brique cellulaire a une action coupe-feu de 2 heures à 4 heures), ainsi qu'à l’humidité avérée : la brique cellulaire est imperméable à l’eau et a des propriétés hygrorégulatrices permettant au matériau de respirer. Notez qu'elle garantit aussi une bonne résistance à la compression : la brique cellulaire a une très bonne résistance à la compression permettant de l’utiliser pour la réalisation d’éléments porteurs sur plusieurs étages.

Enfin, la mise en œuvre de la brique cellulaire est facilitée du fait de la légèreté du matériau et de sa mise en œuvre à joints minces.

Conseils de mise en œuvre de la brique cellulaire

La réalisation d’un mur en briques cellulaires nécessite certaines précautions et surtout, un travail minutieux :

  1. Implantation du futur mur en traçant son emplacement.
  2. Réaliser une arase, c’est-à-dire une mise à niveau du sol. Cette étape est essentielle car les briques cellulaires sont à joints minces et un défaut de planéité ne peut être rattrapé.
  3. Réaliser le mortier colle à l’aide d’un malaxeur.
  4. Mise en place de la première rangée de briques cellulaires en veillant à ce qu’elles soient de niveau. Une erreur à ce stade compromettrait l’ensemble de l’ouvrage et ne pourrait être rattrapée. Faire de même avec les rangées suivantes.
  5. Laisser sécher avant l’application d’une finition.
  6. Matériau de gros œuvre, les briques cellulaires ne sont pas destinées à rester à l’état brut. Pour la finition extérieure, un enduit étanche mais respirant peut être appliqué ou un bardage en zinc ou en bois, par exemple, pour habiller la façade. Concernant la finition intérieure, un enduit ou une peinture spécifiques aux briques cellulaires laissant l’humidité passer peut être appliquée après avoir passé au préalable un primaire d’accrochage.

Prix de la brique cellulaire

Pour un mur en béton cellulaire, il faut compter entre 70 et 90 € HT le m² pose comprise.

Le montant des briques cellulaires seules est fonction de l’épaisseur de la brique :

  • 1,10 € une brique cellulaire d’une épaisseur de 5 cm ;
  • 4,50 € pour une brique cellulaire de 20 cm d’épaisseur.
40 plans de maison

40 plans de maison : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour aménager intérieur et extérieur
  • 40 plans de maison illustrés et commentés
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider