Brique émaillée

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

La brique en terre cuite se présente comme l'un des matériaux les plus sollicités dans le domaine de la construction. Sa simplicité, légèreté et facilité de mise en œuvre sont privilégiées par les professionnels du bâtiment mais aussi par les maîtres d'œuvre : c'est pourquoi elle est déclinée en plusieurs coloris, textures et formats, s'appliquant aussi bien en parements, en parois structurelles qu'en finition des isolants.

La brique émaillée ou vernissée fait partie de ces nouvelles tendances esthétiques à rendre un matériau plus résistant mais aussi lui conférant des possibilités architecturales intéressantes.

Lire l'article Ooreka

Principe de fabrication d'une brique émaillée

Le principe de confection n'est pas différent de celui d'une brique réfractaire, pleine ou creuse. Un traitement en émail consiste à déposer une fine couche d'une solution vitreuse sur une des faces de la brique lors de son processus de cuisson. L'émaillage devient solidaire du module et donne à la brique une surface lisse, brillante et imperméable. La déclinaison des nuances des coloris est très large et les dimensions standards.

L'émail est une matière minérale composée essentiellement de silice et d'oxydes métalliques. Son processus de cuisson produit une vitrification homogène et résistante. L'émaillage est l'application de cette solution pâteuse sur différentes surfaces (céramique, brique, modules de cuisine et de salle de bain, bijoux…).

Les avantages d'une brique émaillée

La brique émaillée est conçue pour répondre à des exigences précises pour des parements de façades. Il est indéniable que la résistance de ce matériau a été augmentée par la rigidité du vernis en surface qui protège la structure de la brique des agressions de l'environnement.

  • Isolation : grâce à l'inertie de la brique, la résistance thermique d'une paroi est augmentée.
  • Surface : sa surface permet une résistance au gel et une durabilité à l'ouvrage.
  • Conformité : la brique émaillée répond aux exigences des documents techniques unifiés pour la mise en œuvre et la pose en surface des briques (DTU 20.1).
  • Finition : il en existe plusieurs : texture lisse, moulée main ou structurée.
  • Dimensions : elles peuvent être standards et personnalisées (22 × 10,5 × 5) pour les briques pleines et perforées.
  • Émaillage : il peut être nacré, métallique, transparent…
  • Géométrie : les lignes d'une brique émaillée sont strictes et droites sans débord ni bavure.
  • Mise en œuvre : suivant les appareils, la mise en œuvre offre souplesse et aisance dans le montage avec des jointements réduits.
  • Poids : la brique émaillée se présente sous forme de modules relativement légers: 1,5 kg pour une brique perforée et 2,4 kg pour une brique pleine.
  • Coloris : la déclinaison chromatique est extrêmement variée.
  • Étanchéité : les ruissellements en façades sont mieux gérés sur des briques émaillées, contrairement à celles vieillies ou grenaillées qui présentent une rétention relative. De même, l'entretien des façades est périodique et ne nécessite pas de réhabilitation massive des parois.

Brique émaillée : domaines d'application

La brique émaillée entre dans la composition des parements des murs. L'application des modules doit coïncider à la pose des surfaces émaillées en façades et en aucun cas celles-ci ne sont mises en contact avec les jointements. En effet, les mortiers de pose n'adhèrent que très peu sur des surfaces vernies et vitrifiées. De même, lorsqu'un mur structurel est mis en œuvre, nécessitant l'imbrication de plusieurs briques, on prendra soin de ne pas orienter les faces émaillées vers l'épaisseur du bâti.

Il existe plusieurs domaines d'application pour les briques émaillées.

Brique pleine ou perforée pour parement

Lorsque des travaux de réhabilitation sont envisagés sur des ouvrages, le recours à la brique émaillée permet de réaliser des renforts d'isolation et le remplacement d'un élément ou de l'ensemble d'une paroi. La brique est également indiquée lors de travaux sur une nouvelle construction pour atteindre des performances énergétiques élevées et ce grâce au procédé de cuisson de la terre cuite et de plaquage du vernis haute résistance.

Lire l'article Ooreka

Plaques de parement

Les plaques émaillées sont des modules très légers et de petites épaisseurs. Elles sont utilisées en parement pour des travaux d'isolations par l'extérieur, les briques permettent en effet de structurer et de maintenir les panneaux isolants.

Les briques d'angles

Dans le domaine de la construction, la réalisation des angles des parois en briques est une procédure particulière et dédiée à une main-d'œuvre professionnelle. En effet, une malfaçon peut provoquer l'affaissement d'une partie ou de la totalité d'un ouvrage. De même, la pose des modules doit être réalisée de façon à éviter les effets de tassement, les fissures et l'éclatement des briques. Une brique d'angle est conçue pour parer à tous ces désagréments, notamment avec sa forme en L qui permet de renforcer les angles.

Prix d'une brique émaillée

Une brique émaillée est sensiblement plus coûteuse qu'une brique ordinaire : 

 

Brique perforée (29 × 5,4 × 9 cm)

Brique pleine (29 × 5,4 × 9 cm)

Classique

6 € l'unité

6,50 € l'unité

Métallisée

11,50 € l'unité

12 € l'unité

Un carrelage émaillé est vendu quant à lui à partir de 2,50 € l'unité pour une dimension de 15 × 15 (cm), alors qu'un pavé du même traitement coûte environ 120 €/m². 

Lire l'article Ooreka
40 plans de maison

40 plans de maison : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour aménager intérieur et extérieur
  • 40 plans de maison illustrés et commentés
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider