Sommaire

La pierre calcaire est issue de l'exploitation des roches et sédiments de calcaire, essentiellement utilisés dans les travaux de bâtiment.

Types de pierre calcaire

Il existe trois types de pierres naturelles classées selon leur provenance géologique et leur caractéristique de résistance à la compression.

Les pierres sédimentaires

Le calcaire et le grès sont des roches issues de dépôts de sédiments organiques et minéraux. Elles sont généralement destinées à plusieurs usages dans le bâtiment, que ce soit en moellon couplé à des mortiers élastiques, ou en peinture pour les agrégats poudreux. Leur classification par le document technique unifié (DTU 20.1) distingue les pierres tendres, avec une faible résistance mécanique, fermes et dures.

Les pierres magmatiques

Nous trouvons parmi les roches exploitées, le granit, le basalte et autres pierres classées comme éléments durs au sens du DTU.

Les pierres métamorphiques

Elles sont considérées comme des roches fermes. De leur exploitation résulte une pierre très prisée dans la construction, par son aspect résistant et brillant : le marbre.         

Caractéristiques de la pierre calcaire

Les pierres calcaires sont composées de plus de 50 % de calcite, ce qui leurs confére des caractéristiques physiques et techniques particulières :

Porosité

La pierre calcaire est un matériau extrêmement poreux. En effet, sa porosité varie entre 0,3 et 48 %.

Légèreté

C'est la pierre la plus légère : entre 1 300 et 2 700 kg/m³ de masse volumique.

Tendre, ferme, dure

Selon leur destination, les pierres calcaires sont classées suivant leur résistance à la compression : entre 10 et 40 Mpa. C'est cet élément qui permet de déterminer si la pierre est tendre, ferme ou dure.

Coloris

Il est variable selon sa localisation sur le territoire. Les couleurs passent du bleu gris, au rosé, en passant par le gris jaunâtre…

Usages et traitements de la pierre calcaire

Les caractéristiques de la pierre calcaire nous renseignent sur sa diversité d'application. Ainsi, la porosité excessive (avoisinant 50 %) affecte des matériaux tels que le tuffeau et la craie, déterminant leur destination idéale lors de la mise en œuvre. Cet indice de porosité peut être également faible (0,3 %) et concerner des pierres massives entrant dans les structures résistantes à la compression (˃ 40 Mpa). De façon générale, plus la porosité est élevée, plus le matériau doit être associé à des mortiers faiblement élastiques et à des enduits respirant. Quand elle est moyenne, cette porosité agit négativement sur la structure du matériau, allant jusqu'à provoquer des fissures et l'éclatement du module. En effet, la pierre est sujette à une rétention conséquente des eaux de ruissellements ce qui, lors du gel hivernal, augmente le volume des cavités, d’où les fissures.

Une fois extraites des roches calcaires, les pierres reçoivent un traitement spécifique. La destination des éléments conditionne souvent la qualité et le niveau de transformation. Ainsi, les pierres peuvent être polies pour obtenir des surfaces lisses et planes entrant dans la confection des revêtements à caractère esthétique (murs d'intérieurs et sols). Elles sont également vieillies, égrisées, flammées ou grenaillées pour des usages intérieurs et extérieurs sur des parois et des assises, ou alors clavées et brossées pour un montage de maçonnerie.

Principales utilisations de la pierre calcaire

Les pierres calcaires connaissent plusieurs sollicitations dans le domaine de la construction. Elles sont mises en œuvre notamment dans le gros œuvre soit en parement ou en corps de logis, en revêtement appliqués aux sols de maisons et urbains (voirie).

Construction en pierre massive

La construction en pierre massive concerne les travaux d'édification structurels. Les moellons ou pierres de taille entrant dans sa composition doivent respecter des recommandations de mise en œuvre particulières. Conformément au DTU 20.1, une pierre est considérée massive lorsqu'elle dépasse 20 cm d'épaisseur. Ceci étant, une homogénéité n'est observée que pour les pierres de taille, standardisées par une découpe aux lignes régulières. Les moellons en pierre calcaire sont des éléments tendres et doivent être posés sur des joints constitués de chaux ou de mortier de paille d'une épaisseur n'excédant pas 30 mm. Il est de l'ordre de 15 mm pour les pierres de taille.

Confection de parements

Contrairement aux constructions en pierre calcaire massive qui reprennent l'épaisseur totale d'une paroi, profitant d'une grande inertie des moellons et pierres de tailles, ici les parements sont appliqués en façades dans un procédé traditionnel d'une double paroi. Le parement est constitué d'une succession de pierres attachées à l'ossature du bâtiment dont le rôle est de permettre une isolation efficace dans le creux de la structure.

Les revêtements

Ils concernent les applications en plaques de pierre en façades, soit pour recouvrir une isolation au sens de la réglementation thermique (par l'extérieur lors d'une nouvelle construction) ou dans le cas d'une réhabilitation, lorsque le remplacement d'un parement est rendu impossible. Ces plaques sont définies selon leur mode de fixation aux parois et aux sols.

Type de revêtements

Type de fixation

Détails

Mural (utilisé en extérieur sur des bâtiments de bureaux ou autres)

Attaches

Plaques attachées à l'ossature, bois, métal, composite…

4 attaches par m².

Épaisseur de la plaque ˂ 80 mm.

 

Mural (destiné aux salles d'eau, cuisines… Peut également s'appliquer à l'extérieur sous conditions)

Colles 

Plaques d'une épaisseur de 10 mm.

Jointement supérieur à 2 mm.

Sol (en plaquettes ou en dalles de revêtement)

Scellements ou colles

Pose de mortier de scellement.

Respect d'un joint minimal de 2 mm en intérieur.

Mise en place d'une membrane étanche.

Prix d'une pierre calcaire

Le prix des pierres calcaires varie sensiblement selon la provenance, le traitement (vieilli ou poli), l'épaisseur (taillé ou moellon) et la destination. Ainsi, il faut compter de 15 à 18 €/m² pour des calcaires d'une épaisseur allant de 13 à 40 mm. Les calcaires taillés et standardisés, suivant leur traitement en surface, varient entre 30 et 45 €/m² pour des épaisseurs de 12 à 20 mm.

La dimension d'une pièce en pierre calcaire influe considérablement sur le prix. Plus elles sont grandes, traitées et arborant des coloris rares, plus leur valeur est conséquente. Pour des ouvrages spécifiques et des architectures nécessitant des volumes différents, une commande particulière auprès de votre fournisseur est recommandée.

Prix mur

Article

Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka
40 plans de maison

40 plans de maison : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour aménager intérieur et extérieur
  • 40 plans de maison illustrés et commentés
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Pierre

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider