Sommaire

La chaux est un matériau de construction souvent utilisé pour la décoration des cloisons, les finitions des moulures, le ravalement des façades, mais aussi et dans certains cas particuliers pour la confection de chapes et dalles de sol. Une chape de chaux est donc un mortier plus au moins résistant, destiné à des sols secs, ainsi qu'à la rénovation et à la restauration de bâtiments anciens (sols déjà asséchés, en terre battue, en pierre, etc.). Son usage nécessite la maîtrise d'une technique de pose particulière.

Chape de chaux : technique de pose

Plusieurs techniques sont proposées sur le marché de la construction. La nature du sol ( humide, très humide ou sec) va déterminer l'indice de résistance de la chaux à utiliser, mais aussi la technique de pose à mettre en œuvre.

Technique du hérisson

Lorsque vous réalisez des travaux sur des bâtiments anciens, la technique du hérisson (en construction, le hérisson est l'étape de mise en œuvre qui consiste à créer un lit de pierre avant la réception d'une chape) est la plus appropriée. Attention, la technique du hérisson est utilisable sur des rez-de-chaussée uniquement.

Voici son déroulement :

  • Étape 1 : décaisser le sol sur une profondeur de 20 à 40 cm et sur toute la surface de la dalle. On dispose des pierres dans la cavité creusée de façon à réaliser un hérisson, tout en prenant soin de garder un niveau identique partout (choix selon la taille des pierres).
  • Étape 2 : maintenir le joint laissé entre les pierres hors de contact de la chaux, afin de lui permettre de jouer son rôle imperméabilisant. La pose d'un géotextile (tissu synthétique disponible sur le marché) entre la chaux et le hérisson est alors utile.
  • Étape 3 : procéder à la pose de la chaux, qui intervient sur une épaisseur allant jusque 15 cm. Des précautions sont à prendre lors de la réalisation de la chape, notamment pour la réalisation d'un joint autour de la dalle (2 cm environ), dont le rôle est de parer aux éventuels mouvements de la chaux.

Précautions à prendre

Selon la destination de la chape, il est nécessaire de prendre quelques précautions lors de la mise en œuvre de la chaux :

  • Ne jamais utiliser un treillis métallique sur une chape de chaux, car celle-ci est extrêmement corrosive.
  • Ne pas utiliser de chanvre, ni de matériaux biodégradables entre le sol et la chaux, afin d'éviter tout pourrissement.
  • Dans la mesure du possible, ne pas destiner les dalles à des surfaces recevant des surcharges importantes (en dehors de celles de l'habitation).
  • Choisir des revêtements en finition de la chape en matériaux naturels tels que la terre cuite (argile) et les dérivés du bois (panneau bois).
Lire l'article Ooreka

Chape de chaux : choix du type de chaux

Deux types de chaux

Le type de chaux et son indice de résistance vont être choisis en fonction de l'humidité de votre sol.

Le marché du matériau propose deux types de chaux dite « naturelle » : la chaux aérienne et la chaux hydraulique. Le premier type est largement utilisé dans la confection des enduits et comme peinture de ravalement, alors que le second type entre dans la mise en œuvre de dalles, chapes, murs (en sous sol), etc.

La chaux hydraulique porte les mentions suivantes :

  • NHL( Natural Hydraulic Lime), qui signifie que la chaux est naturelle, pure et sans additifs.
  • HL pour des chaux avec additifs.
  • NHL Z pour des chaux comportant du ciment.

Elles sont ensuite suivies d'un numéro caractérisant leur résistance mécanique et hydraulique.

Pour cette étude seules les chaux NHL 3.5 et NHL 5 sont utiles pour les travaux sur dalles, enduits et confection de chapes. La chaux NHL 2 ne convient qu'à des enduits et revêtements muraux.

Chaux hydraulique (NHL)

Le prix de la chaux diffère selon l'origine du matériau, sa pureté, sa composition et sa destination. La grille des prix donnée ci-dessous est une indication globale pratiquée par les fournisseurs. 

Types de chaux

    Avantages 

  Prix 

NHL 2

Prise entre 15 et 24 h

Faible résistance

Emploi en enduits ou en ravalement sur des supports naturels (terre cuite, chanvre, torchis).

15 € pour 35 kg

NHL 3.5

Prise entre 8 et 12 h

Résistance moyenne

Emploi en enduits, dalles et chapes, sur des supports composites (béton, brique…)

14 € pour 20 kg

NHL 5

Prise entre 2 et 5 h

Résistance forte

Emploi en dalles

13 € pour 35 kg

Ces pros peuvent vous aider