DTU 23.1 au sujet des ouvrages en béton

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

Le DTU 23.1 traite de la réalisation et des conditions de mise en œuvre des ouvrages verticaux en béton ou béton armé à granulats courants et coulés à leur place définitive. C'est un Document Technique Unifié (DTU) devenu norme française homologuée (NF P18-210) en 1993. Il définit les règles de l'art à respecter pour l'exécution de ces ouvrages.

Le DTU 23.1 dans les grandes lignes

Ce DTU est composé d'une partie 1 : le Cahier des Clauses Techniques (CCT) et d'une annexe : Un guide pour le choix des types de murs de façade en fonction du site. Il fait état des règles de calcul d'exécution et des conditions de réalisation de l'ouvrage.

Généralités

Ce DTU 23.1 renvoie fréquemment aux dispositions transcrites dans le DTU 21 qui traite des ouvrages en béton ou béton armé à granulats courants. Il est complémentaire.

Il définit les conditions de calcul et d'exécution des ouvrages en référence ainsi que les dispositions constructives.

Il fixe les vérifications techniques que l'entrepreneur doit établir et qui lui seront opposables.

Exécution de l'ouvrage

Afin de garantir un ouvrage de qualité et satisfaisant la reprise des efforts issus des calculs, la norme définit les aspects techniques de la construction auxquels il faudra prêter une attention particulière. Doivent être pris en considération en fonction des calculs et outils coffrants :

  • la qualité du béton ;
  • sa classe de résistance ;
  • sa compacité.

Les tolérances d'exécution sont ici définies (implantation, planéité, désaffleurs, etc.) Les pièces écrites d'un marché peuvent cependant imposer des critères plus contraignants.

La norme indique également les principes de coffrage, décoffrage, mise en place du béton et des armatures, tant vis-à-vis de la sécurité des personnes que de la qualité de l'ouvrage et de sa pérennité.

Lire l'article Ooreka

Règles techniques de conception et de calcul

La norme définit les règles à respecter dans la conception de l'ouvrage :

  • définition et mode de calcul des armatures minimales à mettre en œuvre (en cas de béton dit « non armé ») ;
  • mise en œuvre et localisation des renforcements nécessaires d'armatures ;
  • définition de critères spécifiques en fonction de l'ouvrage (mur intérieur : non soumis à la pluie ou mur extérieur). Les risques liés à la fissuration ne sont en effet pas les mêmes ;
  • définition des justifications à la résistance à apporter dans le cadre des calculs de conception de l'ouvrage.

Application

Ce DTU étant normatif, le CCT (partie 1 du DTU) est :

  • à respecter obligatoirement pour tout marché public (sauf disposition spécifique plus contraignante indiquée au marché de travaux) ;
  • obligatoire contractuellement pour un marché privée. Il devra donc être cité ou faire partie des pièces écrites du marché signé par le client et l'entrepreneur.

Son annexe, composée d'un guide, sert essentiellement d'aide à la conception et de conseil mais ne sera pas imposée contractuellement. Elle n'est pas reprise dans la norme.

Lire l'article Ooreka
40 plans de maison

40 plans de maison : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour aménager intérieur et extérieur
  • 40 plans de maison illustrés et commentés
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider