Sommaire

L'abaque de solivage renvoie à un aspect important dans la construction : la résistance des planchers et dalles aux différentes charges exercées dessus. Il s'agit d'une méthode de calcul des entraxes et de la portée des appuis de poutres qui permet de réaliser un support de parquet solide et adéquat à vos besoins.

Abaque solivage : la question de l'exploitation

On distingue les charges d'exploitation et les surcharges d'exploitation.

Les charges d'exploitation se divisent en deux catégories : les charges permanentes et temporaires. Il s'agit des planchers, des cloisons, des plafonds, du poids des matériaux et des revêtements éventuels.

Les surcharges d'exploitation résultent d'un usage autre que celui dédié à l'habitation, tel que le stockage de matériaux lourds, les ateliers, les dépôts...

Dans le cas des surcharges d'exploitation, les notes de calcul des abaques diffèrent sensiblement.

Solivage

Article

Lire l'article Ooreka

Méthode de calcul de l'abaque de solivage

Trois données importantes sont intégrées pour définir l'abaque de solivage d'un plancher :

  • Le type de plancher, qui existe en trois exemplaires dans le cas d'une habitation ordinaire : un plancher courant, un plancher sans cloisonnements et un plancher léger.
  • La valeur de l'entraxe, déterminée en fonction de la nature du bois (évitez les bois souples), de l'épaisseur et de la largeur de la planche.
  • La portée du solive : C'est la longueur de la poutre disposée parallèlement ou en étoile et respectant des espacements identiques sur toute la surface. La portée d'un solive ne doit pas dépasser 60 fois son épaisseur (pour un solive d'une épaisseur de 8 cm, sa portée ne doit pas excéder 480 cm).

Types de planchers

Charges permanentes

Charges temporaires

Planchers courants

120 kg/m²

120 kg/m²

Sans cloisonnements

75 kg/m²

120 kg/m²

Planchers légers

55 kg/m²

120 kg/m²

Abaque de solivage : exemples de calcul 

Il est nécessaire, lors de l'élaboration d'un solivage, de tenir compte de la nature du bois, de la section de la solive ainsi que de sa portée. Les essences prises en compte sont de nature résineuse contenant une humidité faible, inférieure à 12%.

Charge admise sur une solive en fonction de sa section et de sa portée

 

Portée (longueur d'une solive entre deux appuis)

Section

150 cm

   200 cm

250 cm

 300 cm

350 cm

400 cm

450 cm

500 cm

550 cm

5 x 15 cm

795 kg

480 kg

315 kg

220 kg

160 kg

125 kg

100 kg

80 kg

65 kg

5 x 20 cm

/

1070 kg

720 kg

520 kg

380 kg

300 kg

240 kg

190 kg

160 kg

7,5 x 10 cm

380 kg

  220 kg

140 kg

100 kg

70 kg

/

/

/

/

7,5 x 20 cm

  /

1650 kg

1110 kg

800 kg

590 kg

460 kg

370 kg

300 kg

250 kg

7,5 x 22,5 cm

/

2100 kg

1550 kg

 1120 kg

840 kg

650 kg

520 kg

420 kg

350 kg

10 x 10 cm

510 kg

290 kg

190 kg

130 kg

100 kg

/

/

/

/

10 x 20 cm

  /

2220 kg

1500 kg

1070 kg

800 kg

620 kg

490 kg

400 kg

300 kg

Précision : les cases non renseignées correspondent à des sections non disponibles dans le commerce.

Le bois a tendance à gonfler dans des espaces trop humides, ce qui provoque des craquelures au niveau des entraxes. Il faudra donc réaliser une aération suffisante et adéquate.

Les entraxes de l'abaque de solivage

Les entraxes doivent être dimensionnés de telle façon que les embrasures des planches permettent une légère dilatation. En effet, à la pose définitive du plancher, les bois ont tendance à gonfler. Il est donc recommandé de pratiquer des jointures décalées (10 mm environ) et d'opter pour une essence de bois moins sèche.

Cas d'un plancher courant (charges de 120+120 kg/m²)

Section de la solive en fonction des portées entre deux appuis et des entraxes

 

Portée (longueur d'une solive entre deux appuis)

Entraxes

250 cm

300 cm

350 cm

400 cm

450 cm

500 cm

550 cm

600 cm

40 à 42 cm

3,8x17,5 ou 5x15 cm

6,3x17,5 ou 3,8x20 cm

5x20 ou 7,5x17,5 cm

7,5x20 cm

7,5x22,5 cm

7,5x25 cm

10x25 ou 7,5x28 cm

10x28 ou 7,5x30 cm

49,5 à 51,5 cm

3,8x17,5 ou 5x15 cm

6,3x17,5 ou 3,8x20 cm

6,3x20 cm

7,5x22,5 cm

7,5x25 cm

10x25 cm

10x28 ou 7,5x30 cm

10x30 cm

Cas d'un plancher sans cloisonnements ( charges de 75+120 kg/m²)

Section de la solive en fonction des portées entre deux appuis et des entraxes

 

Portée (longueur d'une solive entre deux appuis)

Entraxes

250 cm

300 cm

350 cm

400 cm

450 cm

500 cm

550 cm

600 cm

40 à 42 cm

3,8x15 cm

6,3x15 ou 38x17,5 cm

6,3x17,5 cm

6,3x20 cm

7,5x22,5 cm

7,5x25 cm

10x25 cm

10x28 ou 7,5x30 cm

49,5 à 51,5 cm

3,8x15 cm

5x17,5 ou 3,8x20 cm

6,3x20 cm

7,5x20 cm

7,5x22,5 cm

7,5x25 cm

10x28 cm

7,5x30 cm

Cas d'un plancher léger (charges de 55+120 kg/m²)

Section de la solive en fonction des portées entre deux appuis et des entraxes

 

Portée (longueur d'une solive entre deux appuis)

Entraxes

250 cm

300 cm

350 cm

400 cm

450 cm

500 cm

550 cm

600 cm

40 à 42 cm

3,8x15 cm

5x15 ou 3,8x17,5 cm

6,3x17,5 cm

7,5x17,5 ou 6,3x20 cm

7,5x20 cm

7,5x22,5 cm

7,5x25 cm

10x25 cm

49,5 à 51,5 cm

3,8x15 cm

3,8x17,5 cm

6,3x17,5 ou 5x20 cm

6,3x20 cm

7,5x22,5 cm

7,5x25 cm

7,5x2,5 cm

7,5x3 cm