Sommaire

La mise hors d'air est une étape dans la construction d'une maison qui consiste à rendre étanche à l'air le bâtiment, notamment par la pose des menuiseries sur toutes les ouvertures (portes et fenêtres) mais aussi par la pose de l'isolation périphérique ainsi que des cloisonnements et des plafonds. Il s'agit d'une étape importante puisqu'elle détermine pour une partie majeure l'isolation du bâtiment.

Mise hors d'air : les réglementations thermiques

La mise hors d'air ne peut intervenir dans la construction d'une maison qu'une fois que les fondations et les murs ont été dressés, que la charpente a été montée et que la couverture a été posée. Ces premières étapes sont primordiales car, en plus de leurs qualités structurelles, elles déterminent le niveau de qualité de la mise hors d'air à venir.

Aujourd'hui, la mise hors d'air d'un bâtiment est déterminée par un besoin de performance énergétique qui est fixé par des réglementations thermiques. Ces réglementations thermiques ont pour but de déterminer le niveau de consommation d'énergie maximale d'un bâtiment neuf pour tout ce qui est :

  • chauffage ;
  • ventilation ;
  • climatisation ;
  • eau chaude sanitaire ;
  • éclairage.

La réglementation thermique actuelle impose des contraintes sur :

  • la performance de la ventilation ;
  • les ponts thermiques ;
  • la perméabilité à l'air ;
  • la performance et les dimensions des menuiseries.
Lire l'article Ooreka

Les menuiseries pour une mise hors d'air

Les éléments principaux d'une mise hors d'air sont les menuiseries. Chaque élément de menuiserie répond à des critères de performance spécifique qui sont déterminés comme suit pour les fenêtres et les baies :

  • Le coefficient d'isolation thermique de la vitre qui est appelé coefficient Uw. Plus ce coefficient est bas, plus la fenêtre est isolante.
  • Le coefficient de facteur solaire qui est appelé coefficient Sw. Il est compris entre 0 et 1 et traduit la capacité de la fenêtre à transmettre la chaleur solaire dans le bâtiment. Plus le coefficient est élevé, plus la transmission de chaleur est importante.
  • Le coefficient de transmission lumineuse qui est appelé coefficient TLw. Plus celui-ci est élevé, meilleure est la transmission de la lumière naturelle à l'intérieur du bâtiment.

Pour les portes, la surface vitrée étant souvent réduite voire inexistante, le coefficient le plus important est le coefficient Uw.

La localisation géographique de la maison est importante pour choisir les meilleures options. On ne met pas les mêmes menuiseries selon que l'on habite dans le Nord Pas-de-Calais, dans les Alpes ou sur la Côte-d'azur ou selon que la pièce est orientée au nord, au sud, à l'est ou à l'ouest.

Lire l'article Ooreka

Mise hors d'air : Isolation et ventilation périphérique

Une mise hors d'air ne veut pas dire que les échanges d'air entre l'extérieur et l'intérieur de la maison n'existent plus mais qu'ils sont régulés et maîtrisés. La ventilation a pour but de renouveler et d'assainir l'air intérieur de la maison. Pour les zones tempérées, une ventilation simple flux est normalement suffisante, tandis qu'une ventilation double flux sera recommandée pour les zones les plus froides.

Au-delà des menuiseries, les murs de la maison de même que la toiture et le sol doivent aussi apporter leur lot à l'étanchéité générale du bâtiment. S'ils doivent éviter les échanges de chaleur entre l'extérieur et l'intérieur (et inversement), ils ne doivent cependant pas bloquer l'évacuation de l'eau (condensation) et offrir une certaine respiration aux parois.

L'isolation périphérique doit aussi prendre en compte toutes les traversées de parois existantes pour les gainages et raccords techniques (eau, électricité, gaz...) et autres besoins de fournitures (volets roulant en coffrage interne, etc.). Il existe un grand nombre de solution qui peuvent être mise en œuvre pour parfaire l'isolation des matériaux de base :

  • freins-vapeur ;
  • bandes ou membrane d'étanchéité ;
  • manchettes de câbles ou de conduits ;
  • joints précomprimés ;
  • trappes étanches, etc.

Les ponts thermiques d'une mise hors d'air

Les plus grands ennemis d'une bonne mise hors d'air sont les ponts thermiques invisibles tels que les liaisons de :

  • mur/plancher ;
  • mur/menuiserie (portes, fenêtres, baies) ;
  • mur/toiture ;
  • plancher intermédiaire ;
  • traversée de paroi ;
  • trappe technique, etc.

Ainsi, en plus des solutions techniques, il faut donc limiter au maximum les percements entre l'intérieur et l'extérieur de la maison afin de respecter l'étanchéité du bâtiment.

Lors d'analyses poussées d'étanchéité, il n'est pas rare de trouver une surface totale de percements non étanche équivalant à une feuille de papier A4 (sachant qu'une ventilation à une surface d'échange équivalent à une carte de visite).

Mise hors d'air : DTU et mise en œuvre

Quelles que soient les solutions techniques retenues pour parfaire votre mise hors d'air, il y a deux éléments à retenir avant tout.

Il s'agit en premier lieu des bonnes pratiques des éléments utilisés. Chaque secteur de la construction d'un bâtiment répond à un code de bonne pratique. Ces documents sont disponibles auprès des librairies spécialisées et se nomment DTU (Document Technique Unifié). Ils permettent de connaître les normes françaises homologuées pour le secteur de la construction notamment.

Les DTU les plus utiles pour assurer une bonne mise hors d'air sont ceux pour :

  • la menuiserie (NF DTU 36.5 - Mise en œuvre des fenêtres et portes extérieures, etc) ;
  • l'étanchéité des façades (NF DTU 42) ;
  • les joints (NF DTU 44.1 - Étanchéité des joints de façade par mise en œuvre de mastics, etc) ;
  • l'isolation thermique (FD DTU 45.3 - Bâtiments neufs isolés thermiquement par l’extérieur, etc) ;
  • la ventilation (NF DTU 68.3 - Installation de ventilation mécanique, etc)

Il s'agit bien sûr d'une liste non-exhaustive et qui peut être amenée à évoluer avec les modifications des secteurs concernés.

Le deuxième élément à prendre en compte est la bonne mise en œuvre des solutions techniques retenues. Seul un professionnel certifié peut vous garantir un ouvrage qui répond aux besoins pré-cités. Celui-ci doit d'ailleurs vous remettre les certificats de garantie en sortie de chantier.

Consulter la fiche pratique Ooreka
40 plans de maison

40 plans de maison : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour aménager intérieur et extérieur
  • 40 plans de maison illustrés et commentés
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Gros œuvre

Sommaire