Sommaire

Dans le domaine de la construction agricole, mais aussi dans le domaine résidentiel, des solutions personnalisées sont proposées afin de répondre aux besoins de la clientèle, notamment dans la construction du hangar. Quel usage réserver à un hangar ? Quels sont les matériaux utilisés ? Existe-t-il une réglementation propre à la construction d'un hangar ? Combien coûte ce type de local ? Toutes les réponses dans ce zoom.

Construction hangar : pour quel usage ?

La construction d'un hangar est souvent souhaitée dans le domaine agricole pour :

  • abriter engins et matériel agricole, animaux d'élevage ;
  • stocker le fourrage, les récoltes céréalières.
Lire l'article Ooreka

Construction de hangar : quels matériaux et quelle forme ?

Matériaux des parties du hangar

La structure d'un hangar est réalisée avec certains des matériaux suivants :

  • L'acier galvanisé : il est durablement protégé contre la corrosion.
  • Le bois massif : c'est un matériau noble et esthétique, qui nécessite un entretien régulier.
  • Le bois lamellé collé : indéformable, il est très apprécié pour ses performances techniques supérieures à celles du bois massif.
  • Le béton armé : extrêmement solide, il continue à faire de nombreux émules depuis son invention en 1870.

Les supports sont destinés à maintenir la structure du hangar. Leur hauteur est généralement supérieure à 3 m.

La toiture peut être conçue en tuiles, en ardoises, en plaques de zinc, en acier. Il est tout à fait possible d'opter pour une couverture avec puits de lumière afin de profiter pleinement, à l'intérieur du hangar, de la lumière du jour.

Le sol d'un hangar est, dans la plupart des cas, réalisé avec une dalle en béton. Plus rarement, on peut choisir un enrobé spécifique beaucoup plus économique que le béton.

Forme du hangar

Un hangar peut être sans parois, c'est-à-dire entièrement ouvert. Mais plusieurs possibilités de murs sont proposées, à savoir avec paroi sur deux, trois ou quatre côtés du hangar. Dans le but de mieux ventiler le local, mieux vaut envisager de laisser un espace entre le haut du mur et la couverture.

Un cloisonnement intérieur peut être réalisé pour créer des boxes ou d'autres espaces.

Le hangar peut être entièrement clos. Dans ce cas, on optera pour une ouverture de porte à 2 vantaux, afin de faciliter le passage d'un véhicule, d'un engin ou de tout autre matériel volumineux. L'idéal est d'équiper cette porte d'une serrure sécurisée afin d'éviter tout risque d'intrusion.

Construction hangar : quelle est la réglementation en matière d'urbanisme ?

Le hangar est un bâtiment modulaire, dont la construction est soumise à une législation qui prévoit :

  • un permis de construire pour la création d'un hangar dont la surface de plancher est supérieure à 20 m² (article R. 421-1 du Code de l’urbanisme) ;
  • une déclaration préalable pour la construction d'un hangar dont la surface de plancher est inférieure à 20 m² (articles R. 421-9 à R. 421-12 du Code de l'urbanisme).

La demande de permis de construire ainsi que la demande d'autorisation doivent être déposées auprès de la mairie de la commune où l'ouvrage doit être construit.

L'implantation d'un hangar doit être suffisamment éloignée des habitations voisines afin d'éviter toute nuisance sonore ou olfactive auprès des résidents, mais aussi pour ne pas les priver de la vue dont ils avaient antérieurement la jouissance.

Construction hangar : à quel prix ?

Pour faire construire un hangar, il est conseillé de faire appel à un spécialiste de ce type d'ouvrage. Mais il est tout à fait possible de l'acheter en kit et d'en assurer soi-même la construction. L'intervention d'un architecte n'est pas imposée pour un local relevant du domaine agricole.

Le prix d'un hangar dépend de sa surface et des matériaux utilisés. Voici quelques exemples de prix constatés en juin 2016 :

  • Hangar métallique en kit, entièrement ouvert, c'est-à-dire sans parois et sans murs, d'une superficie de :
    • 214 m² : environ 7 000 € ;
    • 315 m² : environ 10 000 € ;
    • 742 m² : environ 25 000 €.
  • Hangar métallique en kit, fermé, d'une superficie de 600 m² : à partir de 25 000 €.