Sommaire

Qu'il s'agisse d'un panneau, d'une plaque ou d'une planche, le contreplaqué est un matériau très fréquemment employé dans la construction, l'aménagement, la décoration ou encore par les bricoleurs. Qu'est-ce qu'une planche de contreplaqué et comment bien la choisir et la découper ? Suivez le guide !

Contreplaqué : définition

Le bois contreplaqué multiplis est l'appellation d'origine d'un produit qui se décline désormais dans de nombreuses versions mais qui est toujours fabriqué selon le même principe : des feuilles de bois sont assemblées en couches successives (les plis ou placages de bois) dont l'épaisseur varie entre 0,3 et 4 millimètres.

Les plis d'un contreplaqué sont toujours en nombre impair (3, 5, 7, 9, etc.). Les deux plis externes sont appelés faces et sont toujours de meilleure qualité de bois que les plis intérieurs.

La fabrication du contreplaqué passe par l'écorçage de troncs d'arbre qui sont ensuite étuvés et assouplis afin de dérouler le tronc en une feuille plate : le pli. Plusieurs plis sont ensuite encollés et pressés ensemble en alternant le sens des fibres du bois ce qui donne au contreplaqué une grande résistance, quel que soit le sens de torsion ou d'effort.

La cohésion des plis de bois alternés et collés font du contreplaqué le produit issu du bois ayant la meilleure résistance par rapport au poids et/ou à l'épaisseur.

Critères de choix des différents contreplaqués

Le principal critère de choix entre un panneau complet et une planche de contreplaqué est son emplacement de destination.

Type de contreplaqué Usage Confection Classe
Contreplaqués pour intérieur
  • Uniquement pour l'intérieur car ils ne supportent pas l'humidité
  • Ce sont les moins chers et les plus légers, largement employés pour l'aménagement non structurel de mobilier : étagères, penderies, rayonnages, cloisons, caravanes, camping-car, stands, etc.
  • Leur épaisseur varie de 5 mm à plus de 2 cm.
  • Ils sont le plus souvent confectionnés à partir du bois de peuplier, mais peuvent aussi contenir du bouleau ou du pin maritime.
  • Le collage des plis entre eux est le plus souvent réalisé à base de colles urée-formol.
La certification CTB du FCBA qualifie les contreplaqués selon leur usage et/ou leur spécificité : le contreplaqué d'intérieur est classé CTBS (classe 1 de la norme NF-EN636-1).
Contreplaqués intérieur/extérieur
  • Destinés à l'intérieur mais capables de supporter l'humidité extérieure, à condition d'être abrités des intempéries.
  • Leur tolérance à l'humidité ambiante les rend adaptés à l'utilisation dans l'aménagement ou le cloisonnement en milieu exceptionnellement humide : salle de bain, cuisine, habillage de plancher et d'éléments sous toiture.

Disponibles dans des épaisseurs variables de 0,5 cm à 2,2 cm en général, ils sont généralement confectionnés à partir de plis de peuplier, pin ou bouleau mais toujours revêtus de faces en bois d'okoumé collés avec des liants phénol-formol.

Bon à savoir : on fait la différence entre tolérance et résistance à l'humidité en fonction de la durée d'exposition à un taux d'humidité. Un contreplaqué tolérant l'humidité (intérieur/extérieur) ne doit être exposé à une humidité de 85 % ou plus que quelques semaines par an tout au plus.

Le contreplaqué ayant un bon comportement face à l'humidité est classé CTBH (classe 2 norme NF EN 636-2).
Contreplaqués pour extérieur Ils sont résistants à l'humidité et reçoivent la qualification de contreplaqué marine car ils sont largement employés dans l'industrie nautique, notamment pour l'aménagement de bateaux. Ils sont entièrement constitués de plis d'okoumé collés au liant phénol-formol et existent dans de nombreuses épaisseurs de 0,5 cm à 3 cm. Le contreplaqué d'extérieur dit contreplaqué marine est classé CTBX selon la certification CTB du FCBA (classe 3, norme NF EN 636-3).
Contreplaqués bakélisés Ce sont des contreplaqués dont les faces sont recouvertes d'un film plastique collé à chaud.    
 

Prix d'une planche de contreplaqué

A moins de recourir à des panneaux complets, ce qui est le cas dans les travaux de construction, rénovation et isolation, le contreplaqué s'achète le plus souvent à la découpe sous forme de planches.

Le panneau de contreplaqué s'achète aussi bien chez un négociant en bois ou matériaux de construction que sur un site Internet d'un fabricant ou d'un distributeur. Les dimensions standard des panneaux de contreplaqué sont les suivantes :

  • Épaisseur : 6, 8, 10, 12, 15, 18, 22, 25, 30 millimètres ;
  • Longueur : 2,5 ou 3,1 mètres ;
  • Largeur : 1,25 ou 1,5 mètre.

La planche de contreplaqué s'achète à la découpe, généralement dans un magasin de bricolage.

Prix du contreplaqué en panneau et en planche

En panneau complet, le prix du contreplaqué varie en fonction de sa qualité (intérieur, intérieur/extérieur ou marine) puis de son épaisseur.

On trouve des panneaux complets :

  • à partir de 15 € environ, soit plus ou moins 5 €/m², en contreplaqué intérieur de 5 mm...
  • ... jusqu'à plus de 130 € le panneau (95 €/m²) pour du contreplaqué marine en 15 mm d'épaisseur.

Dans les enseignes qui proposent la vente à la découpe, il est judicieux de comparer les prix pratiqués sur le contreplaqué et le coût de la découpe qui est en général facturée à 1 € le trait de scie.

Pour vous aider à mieux bricoler :