Sommaire

Pour toute construction de plus de 150 m², le recours à un architecte est imposé par la loi. Dans ce cas, un contrat avec l'architecte est-il obligatoire ? Que doit contenir un contrat d'architecte ? Existe-t-il des dispositions particulières ? Toutes les réponses maintenant.

Utilité du contrat d'architecte

Théoriquement, un contrat d'architecte n'est pas obligatoire. Son travail suffit à faire naître l'obligation d'être payé.

Cependant, la loi (article 1359 du Code civil) impose que toute obligation supérieure à 1 500 € fasse l'objet d'un contrat écrit pour qu'elle soit reconnue devant un tribunal. Ainsi, tout accord avec un architecte qui dépasse cette somme de 1 500 € nécessite un contrat écrit. En outre, la signature d'un contrat avec votre architecte permet d'éviter les litiges.

Vous pouvez signer un contrat de prestations d'architecture avec le professionnel de votre choix. Le seul point à vérifier est son inscription à l'ordre des architectes.

La forme du contrat d'architecte est totalement libre. Pour vous aider, vous pouvez utiliser un contrat d'architecte type.

Contenu d'un contrat d'architecte

Type de mission

Le contrat d'architecte doit tout d'abord préciser la mission de l'architecte :

  • la nature de la mission,
  • l'étendue de la mission,
  • le délai d'exécution de la mission.

Vous pouvez faire appel à un architecte dans plusieurs cas différents :

  • une demande de permis de construire,
  • une étude de projets,
  • une mission complète du début du projet à la fin des travaux.

Obligations de l'architecte

Un architecte doit respecter plusieurs obligations qui sont clairement notifiées dans son contrat.

Exemples d'obligations de l'architecte :

  • le respect des règles de déontologie,
  • le respect des règles de l'art,
  • le devoir de conseil, etc.

De plus, un architecte doit obligatoirement être couvert par une assurance professionnelle qui doit apparaître dans le contrat.

Rémunération de l'architecte

Le contrat architecte doit contenir tous les éléments nécessaires sur :

  • le montant de la rémunération,
  • le mode de rémunération,
  • le délai de paiement.

La rémunération d'un architecte peut prendre plusieurs formes :

  • une rémunération au forfait, décidé à l'avance ;
  • une rémunération au pourcentage du coût des travaux ;
  • une rémunération horaire, notamment pour les missions ponctuelles.

Dispositions particulières d'un contrat d'architecte

Contrat d'architecte avec un particulier

Un contrat entre un architecte et un particulier doit comporter les dispositions relatives à la protection des emprunteurs dans le domaine immobilier (Loi Scrivener).

Démarchage à domicile

Si la signature du contrat a lieu en dehors du cabinet de l'architecte, le contrat doit contenir les dispositions relatives au démarchage à domicile :

  • les conditions d'exercice de la faculté de renonciation du maître d'ouvrage,
  • le formulaire détachable d'annulation de la commande.

Contrat d'architecte avec un professionnel

Lorsque le contrat d'architecte est conclu avec un autre professionnel, il doit énoncer les dispositions relatives aux indemnités de retard de paiement (loi Warsmann).

Pour en savoir plus sur ce sujet :

40 plans de maison

40 plans de maison : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour aménager intérieur et extérieur
  • 40 plans de maison illustrés
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider