Géotextile et drainage de maison

Sommaire

La présence d'humidité aux abords d'une construction est l'une des causes importantes des risques de sinistres. Il faut se protéger de toute présence d'eau. La mise en œuvre d'un géotextile participe à la lutte contre les infiltrations d'eau.

Le point maintenant.

Qu'est-ce qu'un géotextile ?

Un géotextile est une membrane soumise à une norme :

  • Sa fabrication est obtenue par l'utilisation de polymère synthétique ou naturel : polyester, polypropylène, polyéthylènes ou polyamides.
  • Il se présente sous plusieurs formes : en feuilles, en bandelettes ou en structures tridimensionnelles.
  • Il peut être tricoté, tissé ou non tissé.
  • Il est généralement vendu sous forme de rouleau. Toutefois, Il est possible d'obtenir des formes sur mesure prêtes à être mises en œuvre.

Les géotextiles sont utilisés lors de la création d'un réseau de drainage dans le cadre de travaux de terrassement et de construction. Ils sont mis en contact avec le sol et permettent ainsi de :

  • drainer et transporter les eaux souterraines ;
  • séparer des sols ou matériaux de remblais différents ;
  • filtrer le sol ;
  • protéger ;
  • renforcer.

Géotextile et drainage d'une maison

À quoi sert le géotextile dans le drainage d'une maison ?

Dans la construction de maisons, on utilise un géotextile lors de la réalisation d'une tranchée drainante périphérique au niveau des fondations de la construction afin de collecter les eaux du sol et de les éloigner en les dirigeant vers le milieu naturel.

Ce géotextile permet la séparation entre les matériaux constituant la tranchée drainante et le sol.

La mise en œuvre d'une tranchée drainante est nécessaire pour éviter que l'eau ne pénètre dans le sous-sol de la construction, mais aussi pour éviter que l'eau ne stagne au pied d'une maison au niveau des fondations.

Principe de drainage périphérique d'une maison

Un drainage comprend :

  • une tranchée drainante : cette partie d'ouvrage permet par sa composition de capter rapidement les eaux, essentiellement des eaux de pluie, jusqu'au drain d'évacuation ;
  • un système de canalisation drainante : placé au pied du mur, ce tuyau en PVC réceptionne les eaux de ruissellement pour les mener vers un exutoire ;
  • un exutoire : dispositif ou regard dans lequel toutes les eaux sont évacuées vers le milieu naturel ou rejetées dans le réseau public.

La tranchée drainante est constituée :

  • de matériaux filtrants de taille croissante dans le sens de l'écoulement de l'eau : sable, gravillons, cailloux ;
  • d'un géotextile, de préférence non tissé, pour éviter le colmatage du drain.

Cette tranchée doit être la plus perméable possible afin de capter les eaux de ruissellement. Les matériaux utilisés pour cette tranchée drainante devront donc eux aussi être très perméables. L'utilisation de terre dans le remblai est fortement déconseillée.

Pour ce type d'ouvrage, le géotextile doit être non tissé. Il sera choisi en fonction de sa résistance au poinçonnement, c'est-à-dire qu'il doit répondre à des critères d'essais de résistance à une charge concentrée. En effet, ce géotextile a pour fonction de protéger la tranchée drainante : il doit donc résister au risque de percement.

Mis en œuvre du géotextile

Après avoir exécuté la tranchée, le professionnel :

  • nettoie le fond de fouille ;
  • réalise un lit de gravier sur lequel il déploie le géotextile ;
  • installe le drain qu'il enrobe d'une couche de gravillon ;
  • replie le géotextile afin d'envelopper le tout et de protéger l'ouvrage ainsi réalisé tout en laissant passer l'eau.

Pour approfondir le sujet :

Par Patrice Beaufort

Ces pros peuvent vous aider