Yourte moderne : un espace flexible, nomade ou sédentaire

Sommaire

À l'origine habitat traditionnel des nomades d'Asie centrale, les yourtes se sont répandues sous nos latitudes depuis le début des années 2000. Elles peuvent faire l'objet d'utilisations multiples.

Il faut cependant savoir que, selon l'usage et le type d'implantation, ces structures démontables sont soumises à des obligations réglementaires différentes.

Salle polyvalente, complexes multi-sports, espace commercial, habitation légère de loisir dans un camping, gîte ou maison d'habitation, les usages de la yourte sont divers. Toutes les explications dans notre astuce !

Yourte moderne : usages et prix

Des habitats sains et facilement aménageables

Décrite schématiquement, la yourte se compose :

  • d'un plancher ;
  • d'une structure pour les parois et le toit ;
  • de portes ;
  • de fenêtres ;
  • de toiles extérieures.

Les fabricants proposent des modèles de surfaces allant d'environ 10 m² à 90 m² :

  • De nombreux éléments permettent d'aménager l'espace intérieur en :
    • pièce à vivre ;
    • chambre ;
    • salle de bains ;
    • toilettes ;
    • ou mezzanine autoportante.
  • En outre, les pièces sont :
    • chauffées ;
    • éclairées ;
    • équipées en eau chaude et froide sanitaire.

En somme, les yourtes constituent un espace de vie moderne et flexible.

Prix indicatif

Compte tenu de l'étendue de la gamme, des options disponibles et de la variété des usages, les tarifs des yourtes contemporaines :

  • s'échelonnent de 3 000 € à près de 80 000 € ;
  • peuvent coûter plus de 80 000 € s'il s'agit d'une yourte sur mesure.

Nombreuses options des yourtes moderne

De nombreuses configurations sont possibles pour les yourtes modernes :

  • Le plancher peut être posé sur :
    • un tapis ;
    • une dalle en béton ;
    • sur des plots en béton, avec vide sanitaire.
  • Les pieds peuvent être réglables pour s'adapter au terrain.
  • Dans le cas d'une implantation prolongée, le plancher est isolé.
  • Les treillis, composés de lattes en bois assemblées par boulonnage, se plient en accordéon, un atout pour les utilisations nomades.
  • Les chevrons, dont le nombre varie selon la taille de la yourte, sont fixés :
    • d'une part sur les treillis ;
    • de l'autre dans le toono, pour former le toit : le toono (ou anneau de compression), souvent réalisé en bois contrecollé ou en lamellé-collé pour une résistance accrue, est un élément du toit.
  • Le dôme central, qui apporte un éclairage zénithal, peut être :
    • fixe (constitué d'une toile transparente) ;
    • ou en plexiglass (simple ou double paroi avec lame sous vide). Dans ce cas, il s'ouvre et permet l'aération de la yourte (même par temps de pluie).
  • Dans certains systèmes un câble de tension apporte de la rigidité à l'ensemble de la toiture. Les chevrons sont fixés à l'anneau et au câble pour éviter tout déboîtement en cas de vent.
  • Les fenêtres (double vitrage) et les portes en bois ou en PVC s'adaptent à la structure :
    • Les treillis s'encastrent alors dans les huisseries.
    • Autre solution, plus courante, des fenêtres en vinyle translucide viennent s'insérer dans les panneaux muraux.
  • Les parois et le toit sont isolés. Les fabricants proposent de nombreuses solutions :
    • isolants réfléchissants multicouches ;
    • chanvre ;
    • isolants minéraux, etc.
  • Enfin, les toiles extérieures conçues pour assurer l'étanchéité sont en acrylique ou en PVC soudé.

Exigences réglementaires autour de la yourte moderne

Les exigences réglementaires qui s'appliquent à la yourte varient selon :

  • l'utilisateur :
    • professionnel ;
    • professionnel du tourisme ;
    • particulier.
  • l'utilisation :
    • habitation légère de loisir ;
    • habitation ;
    • établissement recevant du public.
  • le lieu d'implantation :
    • montagne ;
    • zone inondable ;
    • constructible ou non ;
    • protégée, etc.
  • le type de terrain :
    • public ;
    • privé ;
    • agricole ;
    • camping ;
    • parc résidentiel de loisirs, etc.
  • la zone climatique :
    • neige ;
    • séisme ;
    • vent, etc.
  • l'implantation : nomade ou sédentaire ;

Les formalités à engager dépendent de la combinaison de ces paramètres.

Pour approfondir le sujet :

40 plans de maison

40 plans de maison : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour aménager intérieur et extérieur
  • 40 plans de maison illustrés
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider