Maison cube : forme minimaliste, conception élaborée

Sommaire

Plan simplifié, toiture-terrasse, volumes optimisés, une allure qui tranche résolument avec la maison traditionnelle, la maison cubique est souvent née d’une réflexion sur :

  • construire vite et moins cher ;
  • consommer moins d’énergie ;
  • répondre aux enjeux environnementaux, habiter autrement.

Nous vous éclairons sur ce type de maison.

Maison cube : industrialisée, évolutive et modulaire

La maison cube, forme minimaliste (certaines conceptions sont cependant assez complexes), est le plus souvent prétexte à une réflexion plus poussée :

  • sur l’adaptation au site ;
  • la gestion de l’eau sur la parcelle dans le cas d’une toiture végétalisée ;
  • les espaces intérieurs et extérieurs ;
  • la maîtrise des coûts de construction ;
  • l'orientation vers une maison basse consommation, voire à énergie positive.

Choisir une maison cube est parfois synonyme d’industrialisation et de standardisation des composants d’où sa réputation de maison économique.

Ces maisons cube ont des caractéristiques propres :

  • elles sont à structure métallique ou à ossature en bois ;
  • les composants sont industrialisés ;
  • l’essentiel de la fabrication s’effectue en atelier ce qui permet une meilleure maîtrise du processus de production ;
  • les éléments composant la maison sont livrés préassemblés réduisant le temps consacré au chantier ;
  • la construction s’affranchit des temps de séchage des matériaux ;
  • l’impact des aléas de la météorologie se trouve diminué ;
  • elles sont habitables rapidement ;
  • la plupart de ces systèmes constructifs (maison cube ou pas) simplifie l'évolution de la maison au gré de la transformation de la famille (cloisons amovibles, ajout d’extensions prévu dans le système, etc.)

Forme compacte et minimaliste, synonyme d’économie ?

Une construction compacte maximise le volume intérieur en fonction de la forme :

Cette démarche dans laquelle se sont engagés de nombreux concepteurs (architectes, papillonneurs, etc.) vise :

  • à limiter la surface des parois de la construction ;
  • à effectuer des économies d’énergie grâce à la diminution des surfaces d’échange avec l’extérieur ;
  • à réduire les besoins en énergie grâce à cette notion de compacité ;
  • mettre en œuvre des solutions thermiques moins coûteuses à l’investissement : plus la maison est découpée, plus l’isolant doit être épais ;
  • à permettre de générer également de futures économies de fonctionnement et d’entretien.

Jardin de toit sur sa maison cube

La maison cube comporte le plus souvent une toiture-terrasse. Ces terrasses, accessibles ou inaccessibles, reçoivent un revêtement d’étanchéité qui nécessite :

  • une mise en œuvre soignée ;
  • un entretien régulier pour se prémunir d’éventuelles infiltrations.

Nombres de toitures-terrasses sont végétalisées :

  • Si la conception de ces toitures végétalisées est plus complexe, la technique en est maîtrisée.
  • Elles s’intègrent mieux à l’environnement.
  • Elles présentent l’avantage d’agir comme « retardateur » en retenant l’eau lors de pluies violentes qui s’écoule alors progressivement.
  • La maison cube peut se couvrir d’un jardin constitué de graminées, de gazon ou même d’arbres.

La structure doit alors présenter une résistance mécanique suffisante pour accueillir ces systèmes.

Pour approfondir le sujet, suivez nos conseils :

40 plans de maison

40 plans de maison : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour aménager intérieur et extérieur
  • 40 plans de maison illustrés
Télécharger mon guide