Béton, mortier et ciment : quelles différences ?

Sommaire

Si vous n'êtes pas un professionnel du bâtiment, il y a des chances pour que la différence entre béton, mortier et ciment vous échappe. Pourtant, ces éléments présentent des caractéristiques bien différentes.

Et si vous avez dans l'idée de faire des travaux chez vous, ou tout simplement d'améliorer votre culture générale, les connaître peut vous servir. Notre astuce va vous apprendre tout ce que vous devez savoir.

Caractéristiques du béton

Le béton est constitué de granulats d'origine naturelle, comme le gravier, et dont le mélange forme un liant par hydratation. Les différents granulats utilisés pour obtenir du béton sont :

  • Le granulat alluvionnaire : formé par l'érosion, il est de différentes tailles et peut être composé de roche. Il est le plus souvent :
    • siliceux,
    • calcaire,
    • siliço-calcaire.
  • Le granulat de carrière : de forme angulaire, il est extrait d'une roche par concassage.

Particularités du mortier

Le mortier est un mélange composé de granulat fin, comme le sable, associé à l'un des éléments suivants :

  • ciment,
  • plâtre,
  • chaux,
  • des adjuvants tels que :
    • plastifiant,
    • hydrofuge,
    • modificateur de prise,
    • entraîneur d'air.

Le mortier se présente sous forme de poudre homogène destinée à être liée avec de l'eau. Il existe différents mortiers employés en maçonnerie, à savoir :

  • Le mortier de ciment : d'une grande résistance avec prise rapide.
  • Le mortier de chaux : beaucoup moins résistant que le mortier ciment, il nécessite un délai de prise assez long.
  • Le mortier bâtard : le liant est constitué d'un mélange de ciment et de chaux à proportion égale.

Spécificités du ciment

Le ciment est réalisé à partir d'un mélange de calcaire et d'argile formant avec l'eau une pâte durcissante. Sa fabrication s'effectue en différentes étapes, à savoir :

  • L'extraction : l'argile et le calcaire sont extraits de carrières rocheuses par abattage à l'explosif ou à la pelle mécanique. Puis il est entreposé après échantillonnage.
  • L'homogénéisation : procédé consistant à créer un mélange homogène des composants.
  • Le séchage : méthode préconisée pour favoriser la réaction chimique lors de la cuisson.
  • La cuisson : les composants sont chauffés à 1400°C afin d'obtenir un produit présenté sous forme de granules grises.
  • Le refroidissement : opération qui consiste à refroidir les particules au travers de grilles à l'aide d'un puissant ventilateur.
  • Le broyage : étape indispensable destinée à faciliter le mélange avec l'eau.

Maintenant que vous êtes informé, consultez donc nos conseils pour réussir vos travaux

40 plans de maison

40 plans de maison : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour aménager intérieur et extérieur
  • 40 plans de maison illustrés et commentés
Télécharger mon guide