Comment bien choisir et utiliser un clou ?

Sommaire

Le choix d'un clou est important pour fixer un ensemble de pièces l'une à l'autre ou pour un usage particulier.

Pour choisir le bon clou adapté aux travaux souhaités, voici nos conseils.

Caractéristiques du clou à choisir

Le clou est composé d'une :

  • Tête : surface destinée à recevoir les coups de marteau. Elle peut être de forme :
    • circulaire ;
    • carrée ;
    • plate ;
    • bombée.
  • Tige : de différentes longueurs, elle peut être :
    • lisse ;
    • à anneaux ;
    • cannelée ;
    • torsadée ;
    • filetée.
  • Pointe : permet à la tige de pénétrer aisément dans le support. On distingue :
    • la pointe en losange : de forme allongée, elle pénètre plus facilement dans différents matériaux comme le bois ;
    • la pointe de diamant : dotée de quatre côtés ;
    • la pointe conique : utilisée pour les travaux de maçonnerie.

Matériaux du clou

Les clous sont composés de différents alliages qui peuvent être :

  • l'acier, trempé ou inoxydable pour les plus répandus ;
  • l'aluminium ;
  • le laiton ;
  • le cuivre.

Quelles finitions pour le clou ?

La majorité des clous sont recouverts d'un placage qui les rend beaucoup plus résistants. Parmi eux, il existe :

  • Le clou en acier galvanisé par immersion à chaud dans du zinc fondu : traité anticorrosion, il est très résistant et donc idéal pour un usage extérieur.
  • Le clou au fini brillant : poli, sans revêtement, il est spécialement conçu pour les usages extérieurs.
  • Le clou zingué : il est recouvert d'une poudre de zinc qui lui confère un aspect brillant. Ce clou est recommandé pour les travaux d'intérieur.
  • Le clou bleu : il est conçu par traitement thermique. Facile à utiliser, il rouille assez facilement.
  • Le clou peint : recouvert d'une peinture pour un aspect plus esthétique, il s'utilise sur les murs intérieurs, les huisseries, les encadrements, etc.

Différents types de clous et leur usage

Il existe plusieurs variétés de clous.

Clous pour bois

  • Le clou à tête plate : ses dimensions varient de 25 à 150 mm de longueur. Il est destiné à l'assemblage de pièces de bois. Il peut être à tige lisse ou à tige torsadée.
  • Le clou à tête ovale : de 25 à 150 mm de long et composé d'une tête ovale de petite taille, il est principalement utilisé pour les travaux d'assemblage de bois tendre.
  • Le clou à maçonnerie : biseauté, de forme pyramidale, il est pourvu d'une tête carrée. Ce clou est prévu pour fixer des tasseaux à des montants en bois.
  • Le clou à parquet : d'une longueur comprise entre 40 et 100 mm, il permet de fixer solidement le plancher aux solives. Il est extrêmement résistant.

Clous pour maçonnerie et toiture

  • Le clou à filet annelé : sa longueur varie de 20 à 100 mm. Il est doté d'une tête plate et d'un anneau sur une partie de l'extrémité de la tige pour une fixation optimum. Ce clou à filet annelé est approprié pour :
    • les revêtements extérieurs ;
    • le contreplaqué ;
    • les cloisons sèches ;
    • les sous-planchers.
  • Le clou galvanisé : de 50 à 75 mm de longueur, il est muni d'une tête plate de diamètre important. Le clou galvanisé est principalement utilisé pour la pose de tuiles et d'ardoise.
  • Le clou de maçon : d'une longueur de 25 à 100 mm, il est très solide et conçu spécialement pour la fixation de bois à tout support de maçonnerie.

Clou à usage temporaire

Le clou à deux têtes : se présente de la même façon qu'un clou à tête ovale. Il a cependant la particularité de posséder un anneau sur la tige, à quelques millimètres de la tête, afin de pouvoir être arraché facilement, ce qui évite de détériorer le support.

Le clou à deux têtes est spécialement utilisé pour des travaux temporaires (pose de coffrage par exemple).

Clous de finition

  • Le clou de finition : ses dimensions sont comprises entre 25 et 100 mm. Doté d'une petite tête légèrement bombée, il est idéal pour la pose de baguettes, plinthes, lambris, car une fois enfoncé, il est quasiment invisible.
  • Le clou à tête conique : identique au clou de finition, il est doté d'une tête effilée. Il présente l'avantage de se fondre dans la surface du bois, ce qui le rend très peu visible. Il peut être utilisé pour l'huisserie, la pose de moulures et de corniches.
  • Le clou de vitrier : d'une longueur de 25 mm, il sert principalement à de petits travaux d'artisanat. Il n'a pas de tête, ce qui le rend tout à fait invisible une fois mis en place.
  • Le clou à tapisser ou clou à tapissier : de petites dimensions (entre 6 et 30 mm), à tête large et plate, il est idéal pour la pose de tapis, tissu sur bois, etc.

Pour en savoir plus : Clouer un parquet

Nos contenus complémentaires sur le sujet :

Ces pros peuvent vous aider