Autoconstruction : les indispensables de sa caisse à outils

Sommaire

L’autoconstruction est une réelle aventure. Comme toute aventure, il vaut mieux bien s’y préparer.

Pour cela, un peu d’organisation et de prévoyance sont de mise. Un autoconstructeur sera en effet amené à faire des travaux liés à plusieurs corps de métiers.

Il est donc important, pour ne pas perdre de temps et de motivation, de disposer à portée de mains d’un minimum d’outils.

Caisse à outils de base

Il est indispensable d’avoir au minimum certains outils, qui vous serviront pour quasiment tous les types de travaux :

  • un marteau arrache-clou ;
  • des clés multi-prise ;
  • des tournevis (4 tailles) ;
  • un cutter avec ses lames de rechanges ;
  • un crayon et un feutre (au moins) ;
  • une scie métallique ;

  • une scie égoïne ;
  • une pince coupante ;
  • une tenaille ;
  • une bobine de fil de fer ;
  • des limes à bois ;
  • un rabot à main ;
  • du scotch ;
  • un niveau laser et/ou niveau à bulle ;
  • un mètre ruban ;
  • un multimètre.

Matériel pour la plomberie

Si vous vous lancez aussi dans les travaux de plomberie de votre future maison, vous aurez besoin :

  • d’un coupe-tube ;
  • une clé Stillson ;
  • une pince Griptou ;
  • une pince à cintrer ;
  • un rodoir ;
  • un alésoir ;
  • une clé à tuyauter.
Lire l'article Ooreka

Outils pour la maçonnerie

Pour la maçonnerie, d’autres outils spécifiques sont nécessaires :

  • une pelote de ficelle ;
  • une taloche ;
  • différents modèles de truelles ;
  • des serre-joints ;
  • un râteau ;
  • une taloche ;
  • une équerre ;
  • des pelles.

Matériel de sécurité

Il est aussi impératif de prévoir une partie protection dans votre boîte à outils :

  • des gants - en cuir si possible ;
  • des lunettes de protection ;
  • des masques à cartouche ;
  • un casque de chantier ;
  • des bouchons d’oreilles ou un casque anti-bruit ;
  • des chaussures de sécurité ;
  • un bleu de travail en coton ;
  • une trousse de premiers secours.
Lire l'article Ooreka